Bulls

Chez les Bulls, pas de meneur titulaire défini : le poste sera donné au survivant du training camp

Bulls
Source image : Pinterest

Pendant que certaines équipes tentent de signer du gros poisson, les Bulls préfèrent laisser ça aux grands pour plutôt se préoccuper des petits : il y a du jeune meneur à former cet été.

C’est que, mine de rien, la place du titulaire pourrait devenir disponible dans la cité de l’Illinois. L’an passé, Rajon Rondo s’était occupé de la mission en faisant de son mieux, apportant son expérience et ses performances irrégulières sous les ordres de Fred Hoiberg. Faisant la différence au tout début des Playoffs, le numéro 9 s’était malheureusement blessé et avait dû observer ses Bulls se faire retourner par Boston lors des quatre matchs suivants. Fast forward jusqu’aujourd’hui, Rondo est libre de signer où bon lui semble et il est clair que son avenir ne sera plus mentionné dans les plans de Chicago. Rajon a en effet été remercié il y a une semaine, avec un semi-coup de pied au cul représentant toute la galanterie et le savoir-faire des Bulls récents. Par conséquent, il y a un poste à prendre et plusieurs candidats pour sauter dessus. Mais s’il y avait un clair favori, cela se saurait. Comme nous allons le développer ci-dessous, les jeunes aux dents longues sont prêts à prendre les minutes de Double-R, et Hoiberg a souhaité utiliser la méthode old-school pour définir ses rotations à la mène. Viande au milieu, laisse relâchées, le premier qui survit a gagné.

Open competition, si vous n’avez pas compris qu’il s’agissait d’une compétition ouverte, fallait écouter en cours d’anglais. Lors des prochaines semaines et du futur camp d’entraînement qui aura lieu à l’arrivée de l’automne, Kris Dunn, Jerian Grant et Cameron Payne s’arracheront la gueule pour tenter de finir titulaire le soir de la reprise. Dans chaque cas, des profils très différents, des forces comme des faiblesses, et un travail de séduction à faire auprès de leur entraîneur. Dunn est certainement le plus talentueux, mais il est là depuis moins longtemps. C’est également un joueur qui a moins de réussite à distance, et en duo avec Dwyane Wade, bonjour l’atelier ciment. Grant est le plus expérimenté, il a rentré près de 37% de ses tirs à trois points l’an dernier, mais son irrégularité a frustré plus d’une fois le clan de Chicago. Enfin, Payne est la troisième roue du carrosse, un meneur à bon potentiel mais qui n’a toujours pas réussi à s’imposer. Le duel pourrait et devrait donc se jouer entre Grant et Dunn, avec une petite préférence pour le premier. Car si Kris a plus de matos défensif à proposer, son association avec Zach LaVine pourrait constituer l’avenir des Bulls et le dunkeur-fou ne reviendra pas avant quelques temp. Encore une fois, ce sera la bataille jusqu’au bout, mais autant se préparer à toute possibilité.

Fred Hoiberg nous a montré qu’il était capable de tout, il pourrait même nous mettre un joueur signé au camp d’entraînement en titulaire. Qui veut la place de Rondo ? Allez-y, c’est régalade.

Source : Chicago Tribune

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top