Rockets

Carmelo Anthony et les Rockets on y retourne : ça se drague à la collégienne, bientôt le roulage de pelle ?

Carmelo Anthony

Histoire d’équilibrer encore un peu plus l’Est et l’Ouest.

source image : youtube

Les Rockets sont donc les grands gagnants de la nuit au rayon news. Tout d’abord la prolongation XXXXXXL de James Harden, puis donc cette annonce d’Adrian Wojnarowski un peu plus tard dans la nuit, qui nous laisse croire que les tractations entre Houston et Melo ont repris, si toutefois elles avaient cessé un jour. Ça fabule encore pas mal, mais les évènements des derniers jours pourraient bien avoir mis un grand coup de pied dans la fourmilière…

C’est donc le grand gourou d’ESPN qui a une nouvelle fois mis le feu aux poudres cette nuit, en déclarant que le retour officiel de Tim Hardaway Jr. à New York pourrait bien, tout simplement, signifier la fin de l’aventure de Carmelo Anthony à Big Apple…

Le fait que les Knicks aient récupéré Tim Hardaway Jr. pourraient bien avoir relancé leur intérêt de bosser avec les Rockets pour un trade concernant Carmelo Anthony. Les Rockets ont déjà pu se montrer insistant pour acquérir Melo, lui qui a annoncé être capable d’annuler sa clause de non-trade (mais uniquement pour rejoindre les Rockets ou les Cavs, ndlr). Les Knicks n’imaginent en tout cas pas un scénario dans lequel Melo et THJ joueraient ensemble cette saison…

Car elle est bien là l’info qui pourrait engendre un nouveau domino-game en NBA… On s’en doutait fortement mais les Hawks n’ont évidemment pas matché l’offre des Knicks concernant Tim Hardaway Jr. et le rejeton de l’ancien meneur du Heat balancera donc sa vingtaine de tirs par match la saison prochaine sous le jersey mythique des Knicks. La goutte de trop, peut-être, pour un Carmelo Anthony qui ne cache plus ses envies de départ maintenant que LaLa s’est barrée et que les superteams poussent dans la Ligue aussi vite que des boutons sur la tronche de DeMar DeRozan.

Pour voir l’ancienne star de Syracuse et des Nuggets quitter la Grosse Pomme pour les plaines arides du Texas, il faudra évidemment en passer par un trade aux petits oignons. Pas de détail pour l’instant sur une quelconque offre préparée d’un côté ou de l’autre, mais on sait déjà que le front office des Knicks ne serait pas méga-chaud pour accueillir Ryan Anderson et son contrat très chiant (plus de 60 millions les trois prochaines saisons…). On sait aussi que niveau accointance, Melo préférerait sans doute rejoindre LeBron à Cleveland, mais le marché actuel et le poste 3 plus ou moins vacant à Houston fait donc des Rockets un candidat idéal à la venue du triple champion olympique. On se dirigerait donc vers un Big 3 composé de Chris Paul, Carmelo Anthony et James Harden, alors que du côté de New-York les rênes de la franchise seraient enfin confiées à Kristaps Porzingis, le temps bien sûr que Frank Ntilikina se chauffe avant de postuler au trophée de MVP 2023.

Vu la conjoncture actuelle, les choses devraient s’accélérer dans les prochaines heures. Aura-t-on droit à un nouveau coup de tonnerre dans cette free agency complètement folle ? Réponse très vite, à base de lettre d’adieu dans The Tribune.

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top