Los Angeles Clippers

Officiel : Milos Teodosic signe aux Clippers pour 2 ans et 12 millions, il est là le remplaçant de Chris Paul

Milos Teodosic

La communauté serbe s’agrandit.

Source image : YouTube

On se faisait un peu de souci, sûrement à raison, de la suite des opérations du côté de Los Angeles suite à l’annonce du départ de Chris Paul dans le Texas. Mais Doc Rivers a fait le job et ramène l’un des plus gros poids lourds du circuit européen à Beverly Hills. Propre.

Les rumeurs envoyant Milos Teodosic en NBA ne datent pas d’hier. Après des Jeux Olympiques bien maîtrisés il y a un an, les Américains se penchaient déjà sérieusement sur le cas du meneur serbe (ici). Mais celui-ci avait encore une année de contrat à honorer au CSKA Moscou et semblait avoir passé l’âge de tout plaquer pour partir aux US. Finalement, quelques mois plus tard, le MVP de l’Euroligue en 2010 a succombé aux sirènes de la Grande Ligue comme l’a confirmé Adrian Wojnarowski d’ESPN en début de soirée. Le cauchemar de tous les meneurs internationaux et notamment des Français va donc s’engager pour deux ans et 12,3 millions de dollars avec les Clippers avec une player option prévue au bout d’une saison s’il n’arrivait pas à s’acclimater aux burgers dégoulinants XXL et au mode de vie américain.

C’est d’abord une énorme perte pour l’équipe de Nando De Colo qui lâche l’un de ses visages historiques contre peanuts. A l’inverse, c’est une excellente opération pour l’autre franchise de Los Angeles qui récupère l’un des point guard les plus talentueux du Vieux Continent depuis presque une décennie. Il aura donc fallu attendre le cap de la trentaine pour que Milos Teodosic se décide à venir affronter la crème du basketball international. Observé par de nombreux scouts américains depuis ses belles performances face à Team USA lors de la Coupe du monde 2014 et des derniers Jeux Olympiques, il avait déjà reçu une offre de la part des Memphis Grizzlies en 2013 sans donner suite. Celui qui tournait encore à 16,3 points et 6,7 assists de moyenne à 54,2% au tir et 38,6% derrière l’arc en Euroligue la saison dernière va donc mettre sa fougue et sa témérité au service des Clippers où les minutes risquent de coûter cher à la mène. Entre le fils du coach, Austin Rivers, le nouveau venu et Patrick Beverley intégré à l’échange qui a permis à CP3 de rejoindre James Harden à Utah, Doc Rivers possède désormais trois joueurs aux profils complémentaires avec qui il va falloir jongler habilement pour ne froisser personne. Un problème de riche.

Atlanta, Brooklyn, Minnesota, Toronto, Sacramento ou encore Utah ont laissé passer leur chance. Le compatriote de Nikola Jokic s’est enfin décidé à traverser l’Atlantique pour rejoindre le dernier quatrième de la Conférence Ouest. En NBA, il va découvrir un nouveau style de jeu mais il a suffisamment de bouteille pour ne pas s’affoler dès qu’il rencontrera un All-Star. Depuis le temps, il a appris à les connaître en les croisant en sélection.

Source texte : ESPN


1 Comment

1 Comment

  1. VinceR

    6 juillet 2017 à 22 h 04 min at 22 h 04 min

    Suis curieux de voir sa futur contribution dans l’aquarium à piranhas…surnager ou se faire bouffer.
    Suis pas d’un naturel défaitiste pour les joueurs arrivants mais suis pas convaincu.
    Et puis Doc et les clippers sont de saison en saison tellement foireux sur leur dossiers innovation…que le joueur y sera peut-etre pour rien!
    Il faut un Coach plus subtil (genre pas comme Rivers) pour exploiter Teodosic (ou ce qui reste à en exploiter).

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top