Heat

Pat Riley est formel, le maillot de Chris Bosh sera retiré à Miami : un geste classe, mais surtout mérité ?

Chris Bosh

Six saisons, quatre finales, deux titres, des actions rentrées dans la légende. Vous voulez quoi de plus ?

source image : youtube

On a appris la nouvelle cette nuit entre deux trades et trois tweets du Woj. Chris Bosh et le Heat c’est bel et bien terminé, car tout était devenu trop compliqué pour CB1. Aimer le jeu c’est beau, risquer sa vie beaucoup moins et la franchise de Floride a donc décidé d’arrêter les frais. Une annonce suivie quasi-immédiatement d’une autre puisque Pat Riley a annoncé dans la foulée que le n°1 de Chris serait prochainement pendu au plafond de l’American Airlines Arena. Classe… et mérité ?

Se souvenir des belles choses… C’est probablement ce à quoi Pat Riley a pensé hier soir au moment de tirer un trait définitif sur l’histoire qui liait Chris Bosh à sa franchise depuis 2010. La promesse à l’époque d’une ribambelle de bagues. Une ribambelle qui s’arrêtera finalement à… deux, mais on n’a souvent tendance à occulter ce que représente l’obtention de deux titres dans une carrière. LeBron James évidemment, Dwyane Wade bien sûr, mais également Chris Bosh. Le troisième larron du Big Three a tendance à être oublié lorsque l’on repense aux années fastes du Heat mais Tonton Pat ne fera pas cette erreur, comme il l’a annoncé hier à la presse :

La vie et la carrière de Chris ont changé lorsqu’il est arrivé à Miami. Mais lui aussi a changé le Heat, d’une manière que nous n’aurions jamais pu imaginer. Nous serons reconnaissants pour toujours de la manière avec laquelle il nous a fait évoluer et avec laquelle il nous a mené vers ces deux titres de champions. Il est, sans aucun doute, l’un des plus grands joueurs de l’histoire de notre franchise. Le n°1 ne sera plus jamais porté par personne ici et nous avons hâte de pouvoir retirer son maillot. Aujourd’hui nous avançons chacun dans nos directions mais nous souhaitons le meilleur à Chris, Adrienne et toute leur famille. Ils feront partie pour toujours de la famille du Miami Heat.

Classe, très classe. Certains y verront un coup de comm’ ? On vous arrête tout de suite, on ne retire pas un maillot en NBA comme on prête 100 balles à un pote. Ses 18 points et 7,3 rebonds en six saisons sont autant de chiffres qui pèsent dans la balance, au moins autant d’ailleurs que sa contribution aux deux titres ramenés par le Heat en 2012 et 2013, Ray Allen et Danny Green s’en souviennent encore. Six saisons sous les couleurs du Feu, quatre Finales, deux titres et une fin que personne ne souhaitait, voilà qui remplit bien le dossier de l’ancien Raptor. Autre indice pour confirmer la solidité du dossier ? Quatre jerseys seulement flottent au plafond de l’AAA : Tim Hardaway Père, Alonzo Mourning, Shaquille O’Neal et… Michael Jordan (pour sa contribution à faire du basket-ball un sport plutôt cool). De quoi prendre conscience de l’importance de Chris Bosh dans les cœurs floridiens, de quoi faire taire une bonne fois pour toutes les sceptiques.

On aura donc droit très bientôt à une cérémonie pleine d’eau dans les yeux lorsque le n°1 de Chris Bosh s’élèvera pour toujours aux côtés d’autres légendes de la Ligue. D’ici-là il faudra réfléchir à l’emplacement car d’autres copains le rejoindront tout bientôt. Le 6, le 3… et peut-être même le 40. Allez, mérité. Vraiment mérité.

Source : cbssports – nba.com


1 Comment

1 Comment

  1. Robbie

    5 juillet 2017 à 12 h 53 min at 12 h 53 min

    Je peux appeler Ronny Seikaly ? Il y aura surement jurisprudence !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top