Los Angeles Clippers

Les Clippers vont rencontrer Derrick Rose : visite de l’hôpital prévue aux alentours de 16h

Derrick Rose

Hum, vous trouvez ça drôle ?

source image : youtube

Les Clippers font partie des franchises très actives sur le marché des transferts depuis quelques semaines. Le départ de Chris Paul contre la moitié de la ville de Houston, la prolongation de contrat de Blake Griffin, l’arrivée de Danilo Gallinari et le départ de Jamal Crawford, une nouvelle ère débute donc à Lob City et Derrick Rose en fera peut-être partie, puisque les Clippers devraient rencontrer le MVP 2011 dans les prochaines heures.

L’ère du pick and roll et des alley-oops servis au millimètre par Chris Paul est désormais révolue et les dirigeants des Clippers s’activent pour constituer un roster décent pour la saison 2017/18. Les mouvements sont pour l’instant assez positifs, même si perdre un joueur comme CP3 est évidemment un petit deuil. Pour le remplacer les choix commencent à s’amenuiser, et si Patoche Beverley peut logiquement prétendre à une place de meneur titulaire, c’est aujourd’hui Derrick Rose qui est pisté par la franchise californienne afin de compléter un poste déjà squatté par l’ancien meneur de Houston et Austin Rivers. Selon une source qui flippe et qui ne veut donc pas se dévoiler pour le moment, les Clippers seraient enclins à proposer les 8,4 millions correspondant à la mid-level exception.

Unrestricted free agent, D-Rose touchait la saison passée plus de 20 millions de dollars avec les Knicks mais à bientôt 30 ans (29 en octobre) et après quatre opérations du genou, il va arriver un moment où l’ancienne star des Bulls devra se rendre compte du genre de joueur qu’il est devenu. Un mec capable d’être un leader sur le terrain (encore plus de 18 points par match la saison passée) mais qui devra probablement s’en tenir à des rôles de lieutenant de luxe jusqu’à la fin de sa carrière. Une arrivée aux Clippers pourrait ainsi être un fit tout à fait intéressant pour Derrick. Tu laisses les clés du cametard à Blake Griffin, tu laisses Danilo Gallinari balancer ses vingt tirs, et toi tu gères le bizz. Pourquoi pas même en sortie de banc puisque Pat Beverley a prouvé depuis deux ans qu’il était plus qu’un simple défenseur sur l’homme. Un gros besoin de ne plus être une tête d’affiche pour pouvoir se remettre à flot et servir comme il se doit à une franchise NBA. Le pas est difficile à franchir mais si son corps le laisse tranquille, le garçon a pour lui d’être l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération et ce talent doit à tout prix servir à quelque chose aujourd’hui. Pas juste à vendre des maillots hein, servir sur le parquet aussi.

Propriétaire d’une maison à Los Angeles et habitué à la région puisqu’il s’y entraine chaque été, Derrick Rose ne sera en tout cas pas dépaysé en cas d’arrivée au Staples Center. On reste à l’affût, car vu le délire actuel dans la Grande Ligue, on pourrait bien avoir des nouvelles très très vite. Alors à tout à l’heure.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top