Pacers

Officiel : Darren Collison pour deux ans et 20 millions aux Pacers, qui a dit que la Conférence Est était morte ?

Darren Collison

Salut moi c’est Darren, et j’ai trop hâte de jouer avec Paul George.

Il est de retour ! Cinq ans après avoir quitté Indianapolis direction l’Ouest du pays, Darren Collison retrouve donc les Pacers pour deux ans et 20 millions de billets. Il remplacera Jeff Teague et formera un beau duo avec Paul Georgfgafgafgafga.

Qu’on se le dise, Nate McMillan ne pouvait décemment pas nous mettre Lance Stephenson meneur titulaire, même si ce bougre est finalement encore très capable de le faire débuter les matchs au poste 2. Mais pour la place de point guard, c’est bien Darren Collison qui décroche la timbale dans l’Indiana, selon l’inévitable Monsieur Woj.

Le meneur free agent Darren Collison est tombé d’accord sur un contraat de 2 ans et 20 millions de dollars avec les Pacers.

20 millions pour deux ans et un bon fit autant pour le joueur que pour la franchise. D’un côté l’ancien meneur de UCLA quitte le bordel des Kings pour retrouver une Conférence Est légèrement plus tranquille que sa voisine, de l’autre les Pacers récupèrent un meneur solide pour remplacer Jeff Tige. 12,7 points et 4,8 passes en carrière pour Darren, qui a su prouver avec le temps qu’il était capable d’être plus qu’un simple remplaçant. Meneur scoreur flirtant avec les 50% au tir et adroit de loin (41,7% du parking la saison passée, Collison drivera donc l’attaque des Pacers pour deux ans et pourrait se voir confié un paquet de possessions maintenant que Paul George s’en est allé regarder Russell Westbrook prendre des tirs dans l’Oklahoma.

On part donc sur un probable backcourt Collison/Oladipo pour gérer le tempo et alimenter Myles Turner, de quoi, mine rien, se mouiller la nuque lorsque l’on est fan des Pacers et que l’on a connu les saisons fastes il y a encore quelques années. L’ère post-Paul George est de toute manière révolue et il faudra quelques mois pour faire passer la pilule avant de se projeter vers quelconques objectifs. A bientôt 30 ans, Darren Collison aura en tout cas une place prépondérante dans le roster des Pacers et devra servir de modèle aux jeunes Sabonis (21 ans), Turner (21 ans), Robinson III (23 ans) et Leaf (20 ans). Et s’il n’a pas toujours été un parfait exemple (…), c’est le moment de passer un cap mental pour l’ancien back-up de Chris Paul.

L’avenir tend les bras aux Pacers, le présent un peu moins. Mais pour une saison de transition, le groupe de Nate McMillan sera suffisamment armé pour jouer sa place en Playoffs, et c’est peut-être bien ça qui a convaincu Darren Collison…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top