Wizards

Otto Porter va recevoir le max : 106 millions sur 4 ans, les Wizards devraient matcher sur le champ

C’est un des plus beaux poissons du marché de cet été, et il aurait déjà reçu une offre maximale en coulisses : Otto Porter vend du rêve et les Wizards le savent, il va donc falloir bientôt s’activer.

On savait que l’ailier allait rencontrer plusieurs équipes sur ce début de mois de juillet, et qu’il allait écouter chaque mission drague avec la plus grande attention. En constante progression depuis son arrivée en NBA, le produit formé à Georgetown est devenu une pièce centrale dans la réussite de Washington. Non seulement les Wizards en sont conscients, mais le joueur le sait également. Du coup, Porter se régale en laissant le gratin de la Ligue lui baiser les pieds actuellement. Un bain de compliments qu’il devrait quitter prochainement, puisque les Kings lui ont apparemment offert une proposition de contrat max, donc aux alentours des 106 millions sur 4 ans. En pleine reconstruction, la franchise de Sacramento adorerait pouvoir combiner De’Aaron Fox, Skal Labissiere, Willie Cualey-Stein et Buddy Hield avec Otto Porter, mais entre rêve et réalité il y a un sacré pas. Un que le management des Wizards va gentiment contrôler lors des prochains jours, comme nous allons le développer ci-dessous. Pour le moment, OP continue sa tournée des dragueurs et devrait prochainement signer un des contrats qui lui ont été ou lui seront proposés en ce début de free agency.

Malheureusement pour les Kings, et fort heureusement pour Washington, c’est bien Ernie Grunfeld et sa bande qui auront le dernier mot. En effet, Porter est un agent-libre restreint, ce qui signifie que les Wizards peuvent matcher n’importe quelle offre. Et non seulement John Wall a mis un coup de pression à ses supérieurs en leur demandant de ne pas déconner avec le recrutement, non seulement Porter se sent bien dans son équipe, mais en plus les premiers bruits de couloirs indiquent que le staff de la Maison Blanche ne laissera pas une seule seconde d’hésitation sur le dossier de leur ailier. Ainsi, on devrait avoir droit à un match immédiat venant de Washington, la moindre goutte d’encre déposée sur un contrat se transformant en verrou du côté de la capitale américaine. De quoi rassurer Wall et ses coéquipiers dans leurs perspectives de progression, de quoi faire plaisir à la famille Porter sachant que le gamin sera alors payé comme un roi, et de quoi satisfaire des fans qui voient en Otto le copain idéal pour coller au jeu des deux stars évoluant à ses côtés. Allez, on observe tout ça de près et on attend le combo signature + match, afin d’officialiser la suite des aventures d’OP sous les couleurs des Wizards.

Oui, même si les chiffres sont effrayants pour certains, Otto Porter “vaut” bien un contrat max. Pour la simple et bonne raison que sans lui, non seulement les Wizards chuteront, mais en plus de cela John Wall pourrait vite regarder le prix des billets d’avion…

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top