Wizards

Officiel : Jodie Meeks rejoint Washington pour 2 ans et 7 millions de dollars, priez les dieux de la santé…

Jodie Meeks
Source image : The Lead

Libre de pouvoir signer où il le souhaitait, Jodie Meeks a finalement trouvé un accord avec les Wizards. Le sniper apportera son matos et son long dossier médical du côté de la Maison Blanche.

Pour deux saisons et 7 millions de dollars, les habitants de Washington pourront exulter ou soupirer, en voyant les avancées quotidiennes de Meeks. Exulter, ce sera dans le cas où Jodie sera épargné par les blessures, où il pourra planter ses bombinettes à distance et où il défendra dur sur l’homme, comme il l’a montré par le passé. Soupirer, ce sera dans le cas où le vétéran sera encore une fois aperçu en costard plutôt qu’en short, où il enchaînera les pépins physiques et où il laissera ses supporters dans le doute. Voilà le challenge qui attend à la fois le garçon et ses nouveaux fans, eux qui attendent beaucoup de sa part. Il faut dire que sauf mauvais calcul, l’arrivée de Meeks devrait signaler la fin de l’union entre les Wizards et Bojan Bogdanovic. Car avec un statut d’agent libre restreint qui pourrait vite coûter des ronds à Washington, le Croate pourrait prochainement faire ses valises et voir son management laisser une autre franchise lui offrir un beau chèque. Tout aussi efficace à distance, moins expérimenté mais meilleur défenseur, Jodie sera une sorte de remplaçant de Bojan… en moins cher.

Maintenant, tout restera basé sur cette histoire de santé, une qui hante les nuits du nouveau membre des Wizards depuis quelques temps. Quelques 99 matchs loupés en deux ans à Detroit, 46 en une saison à Orlando, ça donne quand même 145 soirées passées à applaudir plutôt qu’à jouer en 3 ans… Pas vraiment de ce qu’il y a de plus rassurant pour le management de Washington, sauf qu’il n’y avait pas que le domaine sportif qui était concerné par ce move. Comme indiqué à l’instant, il était aussi question de finances, et d’un joueur peu cher qui pourra apporter convenablement sur les lignes arrières. Avec Otto Porter et John Wall à rincer sur ce mois de juillet, les Wizards devaient faire le job en récupérant un meneur (Tim Frazier) et un arrière (Jodie Meeks) pour booster le banc de la Maison Blanche, sans sacrifier trop de sous. Pour le moment, c’est plutôt positif dans les bureaux d’Ernie Grunfeld, en attendant une addition supplémentaire dans les jours à venir.

Jodie Meeks sera-t-il autant blessé à Washington qu’à Orlando ou Detroit ? On ne l’espère pas, mais c’est bien la question que les fans des Wizards se posent aujourd’hui : bonne chance.

Source : Yahoo Sports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top