Sixers

Officiel : J.J. Redick rejoint les Sixers pour un an et 23 millions de dollars, un sniper qui trust le Process

J.J. Redick
Source image : YouTube

Alors que les Sixers ont déjà accueilli du beau monde à la Draft, ils ont également pu ajouter deux vétérans à leur effectif en commençant par J.J. Redick : le sniper va faire des dégâts dans Philly !

On le savait sur le départ, mais on ne savait pas quelle serait sa nouvelle piste d’atterrissage. Après quelques saisons précieuses chez les Clippers mais une fin assez décevante, la légende formée à Duke semblait déterminée à quitter Los Angeles quoi qu’il arrive. Il faut dire qu’entre un projet californien qui stagne, des responsabilités réduites et un meneur qui annonce vouloir s’en aller, difficile de vouloir rester alors que des franchises font du pied ailleurs. Ce sont justement les Sixers qui se sont montrés les plus convaincants, eux qui ont récupéré Gégé pour une petite saison d’essai. Un accord d’une campagne pour 23 millions de dollars, qui peut sembler exagéré compte tenu de la production statistique de Redick mais convient aux deux camps. Le joueur car il savait qu’il pouvait aider un jeune vestiaire à progresser, la franchise car elle avait des sous à dépenser et il fallait agir intelligemment. Ainsi, c’est une location luxueuse mais intéressante qui a été actée ce samedi, J.J. étant très attendu dans la cité de l’amour fraternel pour y transmettre son expérience et sa sagesse.

Et c’est justement là le point le plus important de cet accord, certainement la dynamique choisie par les Sixers dans un virage aussi prometteur de leur récente histoire. En effet, si l’effectif est déjà blindé de jeunes phénomènes au potentiel illimité, il faut du vétéran pour botter des culs et demander d’être à l’heure, ce que Redick assurera à merveille. Sous la houlette de Brett Brown, la gâchette pourra aussi aller faire la bise à un certain Timothé Luwawu-Cabarrot, qui pourra prendre exemple sur le bonhomme afin de progresser plus rapidement que ses copains de la même cuvée. On ne peut remplacer l’apport quotidien d’un vétéran, et ça Bryan Colangelo l’a bien compris en mettant son grappin sur Redick. Le General Manager n’est pas resté les mains dans les poches bien longtemps car en plus de Bite-Rouge c’est Amir Johnson qui a été recruté, un autre ancien qui offrira des tartes et des leçons de vie aux plus jeunes. Opération vétérans en Pennsylvanie, de quoi assurer une formation royale pour les minots de Philly.

Et en plus de cette présence quotidienne, que dire de la présence de Redick sur le terrain ? Des espaces de pénétrations pour les Ben Simmons et Markelle Fultz, que du bonheur pour les nouveaux slashers des Sixers.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top