Timberwolves

Ricky Rubio transféré à Utah : ça y est, l’ère de Double-R se termine chez les Wolves

Ricky Rubio
Source image : YouTube

C’est un peu avant minuit, heure française, que l’annonce a été faite via le Salt Lake Tribune. Préparant son été avec anxiété, le Jazz a finalement décidé de réaliser un transfert pour obtenir Ricky Rubio.

La fin d’une ère, dans le Minnesota. Six longues années, remplies de beaux souvenirs, de moments frustrants, de passes lumineuses, de rumeurs de départ, de cris rageurs dans le Target Center. Après des mois et des mois de spéculations autour d’un potentiel transfert, Rubio a bien été échangé contre un 1er tour de Draft 2018 protégé du Thunder (appartenant au Jazz). Une bien maigre compensation pour certains, mais qui reflète aussi le niveau qui avait été atteint chez les Wolves. En effet, avec deux années de contrat restantes, Ricky aurait pu être marchandé contre un peu mieux ou un peu plus, mais la franchise du Minnesota voulait aussi tourner une page autour de son récent gros transfert incluant Jimmy Butler. Autre type de meneur à ses côtés, autre type de joueur à intégrer, et surtout vrai chapitre à boucler après de longues années passées à regarder les Playoffs à la téloche. C’est donc juste avant l’ouverture du marché que ce deal a été acté, les Wolves passant immédiatement en mode chasse au meneur chez les agents libres puisque Kris Dunn (Bulls) et Ricky Rubio (Jazz) ne sont désormais plus là. Alors qu’on parle déjà de rumeurs autour de George Hill, Jeff Teague, Kyle Lowry, Derrick Rose ou encore Rajon Rondo, les fans du Target Center sèchent d’abord leurs larmes avant de passer à autre chose.

Ce transfert est également un indicateur des potentielles futures décisions prises par le Jazz, qui récupère en Double-R un meneur d’expérience, capable d’assurer un relais idéal des consignes de Quin Snyder. On le sait depuis des lustres, George Hill est agent-libre et pourrait partir, ce qui semble se confirmer en voyant son management réaliser un deal au buzzer. Des discussions en coulisses qui ont poussé Utah à devoir se jeter à l’eau ? Maybe. Mais c’est un effet domino qui pourrait avoir lieu derrière cette acquisition, Gordon Hayward étant très attaché au retour de Hill dans la rotation de Salt Lake City. Maintenant que ce dernier est poussé gentiment vers la porte de sortie, que fera l’ailier All-Star ? On verra comment Hayward va agir dans les jours à venir, mais ce qui est sûr c’est que le Jazz récupère en Rubio un vrai général qui pourrait aussi bien servir en titulaire qu’en remplaçant. Le tout contre un tour de Draft protégé, alors qu’il reste deux années sur le contrat de Ricky, c’est plutôt chouette. Maintenant, on peut aussi avoir un début de sentiment d’anxiété dans les rues de Salé Lac Ville, quand on voit que le meneur espagnol pourrait représenter la seule grande satisfaction sur le marché estival. Si Hayward et Hill partent dans la foulée, bonjour l’ambiance. Tout ça, cependant, on l’analysera dans les jours à venir.

Ricky Rubio sous le maillot des Wolves, c’est terminé. Enfin terminé, après tant de mois passés à entendre son nom dans les rumeurs de transferts. Le voici désormais dans un groupe qui aspire à s’installer dans les hauteurs de l’Ouest, il y aura quelques beaux lobs pour un certain pivot français la saison prochaine…

Source : Salt Lake Tribune


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top