Spurs

Officiel : Patty Mills rempile à San Antonio pour 4 ans et 50 millions de dollars, on ne bouge plus !

Spurs Patty Mills
Source image : YouTube

C’était un des dossiers les plus intrigants de l’été chez les Spurs, car il allait être fortement dragué sur le marché des agents libres. Finalement, Patty Mills a préféré garder ses valises à San Antonio.

On respire du côté de l’Alamo ! Les bombinettes de Patoche seront toujours là dans quelques mois et dans quelques années, Mills ayant tout de suite conclu un accord avec R.C. Buford et le management texan en ce début de weekend. Il faut dire que côté Spurs, la gueule du poste de meneur commençait à être un peu tendax avec un mois de juillet pointant son blair. Tony Parker blessé, Chris Paul transféré, George Hill apparemment peu intéressé et Dejounte Murray encore trop vert, il fallait que Mills soit conservé dans son rôle aussi habituel que précieux. Présent depuis fort longtemps et continuant à arroser les défenses derrière l’arc, l’Australien a serré la main de Pop et ses collègues pour 4 ans et 50 millions de dollars, ce qui représente une belle affaire dans le clan de San Antonio. Car lorsqu’on voit les fortunes dépensées sur les meneurs actuels et ce que Patty aurait pu toucher dans des franchises plus généreuses, voir le bonhomme rester dans la région à un tel prix est plutôt une bonne nouvelle.

Une qui va aussi dans le sens des récentes décisions prises par les joueurs, comme Pau Gasol. L’intérieur espagnol avait annoncé son intention de refuser sa player option et renégocier un deal en baissant son salaire, la connexion a apparemment été faite avec Mills puisque le meneur n’a pas cherché à vouloir braquer la banque de San Antonio. Les deux non-Américains le savent mieux que quiconque, il faut que tout le monde accepte de prendre un peu moins dans le plat commun pour que chacun se sente bien. Et que derrière, plus important encore, le sentiment de compétitivité soit conservé. Du coup, avec un Gasol en renégociation actuellement et un Mills conservé à un prix correct, les Spurs vont certainement pouvoir draguer du monde en pleine confiance. Que ce soit à l’aile, à l’intérieur ou même à la mène afin de blinder le poste, Buford et sa bande vont devoir être actifs en soulignant cette envie commune d’aller chercher les Warriors, en entourant Kawhi Leonard d’armes discrètes mais efficaces. Patty c’est fait, reste à voir ce que Manu Ginobili va lui aussi faire sachant que la retraite lui tend les bras. Mais quand on voit son buddy prolonger, il y a moyen que les buveurs de café se retrouvent pour un bail supplémentaire.

Nombreuses étaient les franchises qui souhaitaient obtenir les services de Patty Mills. Malheureusement pour elles, il faudra défendre sur l’Australien, qui prendra un malin plaisir à sanctionner les adversaires à distance. Good day, mate.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top