Timberwolves

Du changement chez les Wolves : sans Rubio, donner les clés à Teague, Lowry, Hill, Rose ou autre ?

Avec l’annonce du transfert de Ricky Rubio ce vendredi, les Wolves sont désormais à poil à la mène, ce qui n’est pas très pratique dans la NBA actuelle. Sur le marché, qui peuvent-ils aller chercher ?

Kris Dunn envoyé chez les Bulls, Rubio envoyé chez le Jazz, on nettoie à fond dans les tiroirs du Minnesota et il va bien falloir se montrer agressif face aux agents libres du circuit. La bonne nouvelle, c’est qu’il y en a quelques uns à draguer lors des prochains jours. La mauvaise, c’est que tout le monde n’est pas forcément compatible avec le projet, et qu’il va falloir bien choisir pour éviter que le pur plan des Wolves ne devienne un bordel sans nom. Autre aspect important de cette décision à prendre, les 28 millions sur 2 ans qui étaient sur le contrat de Ricky. Mine de rien, cette place libérée dans la banque locale va permettre au management local d’être convaincant face aux agents, de quoi nous laisser observer les différents dossiers disponibles.

  • George Hill : si le fit semble idéal avec le meneur du Jazz, lui qui est gentiment poussé à partir en voyant Rubio arriver, difficile de voir le meneur signer dans une équipe souhaitant aller en Playoffs plutôt que souhaitant… remporter le titre. Les Spurs seront notamment à fond sur leur ancien poulain, mais il est clair que les Wolves feraient bien de le séduire car son arrivée serait idéale et complémentaire avec les gars en place.
  • Jeff Teague : c’est le joueur qui a été immédiatement mentionné par les médias américains suite au transfert de Rubio. L’intérêt semblerait mutuel, Jeff ne demanderait pas une blinde et sa capacité à perforer les défenses tout comme sanctionner à distance serait intéressante. Moins défensif mais plus incisif que Rubio, Teague est une option qui peut clairement faire du bien dans le Minnesota… si elle est validée sur un contrat bien pensé.
  • Derrick Rose et Rajon Rondo : les anciens poulains de Tom Thibodeau seront forcément dans les rumeurs, de là à croire que l’ex-assistant des Celtics et ex-coach des Bulls craque pour ses anciens leaders ? On rappelle que Jimmy Butler vient d’arriver dans la région, et on n’a pas besoin de sources sûres pour affirmer que Buckets n’a pas gardé un grand souvenir de ses deux derniers meneurs…
  • Jrue Holiday : dans la même veine que George Hill, Monsieur Vacances serait top pour remplacer Ricky à la tête du groupe, mais les chances sont infimes de le voir jouer chez les Wolves. En effet, si Jrue quitte une équipe dans laquelle Anthony Davis et DeMarcus Cousins sont ses intérieurs, ce ne sera pas pour tenter d’accrocher les Playoffs. Financièrement parlant, miser gros sur Holiday serait aussi une grosse prise de risque.
  • Kyle Lowry : et là on arrive à la piste la plus intrigante, même si elle fait grimacer les habitants du Minnesota. Apparemment, Butler ferait déjà de la drague pour que le All-Star de Toronto se joigne au groupe, ce qui permettrait aux Wolves de devenir une sacrée armée en l’espace de deux semaines. Maintenant, combien demandera ce gourmand de Kyle et surtout fera-t-il les sacrifices nécessaires pour laisser des gars comme Towns ou Butler diriger le show ? Compliqué comme fit, même si Lowry a montré qu’il pouvait s’adapter.

Enfin, Patty Mills et Shaun Livingston sont également des options à considérer, mais certainement pas en tant que titulaires. Alors, plutôt Teague, Lowry, Hill, Holiday, ou un ancien de la maison Thibs ? Les Wolves vont devoir choisir, et vite.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top