Equipe de France

Renouveau et ambition en Equipe de France : que penser de ce groupe de 18 joueurs pour préparer l’Euro ?

france edf maillot - Equipe de France
Source : Adidas

Hier, depuis le siège de la FFBB, Vincent Collet a présenté un groupe de 18 joueurs appelés pour la préparation de l’Equipe de France en vue de l’Eurobasket qui se déroulera du 31 août au 17 septembre prochain. Et ce groupe a de vrais airs de renouvellement suite aux retraites internationales de Tony Parker, Mickaël Gelabale et Flo Piétrus après les derniers Jeux olympiques. Allez, on fait le point sur ces 18 et on tente d’en éclaircir les quelques grands axes de réflexion de notre sélectionneur. 

Pour commencer, reprenons le groupe poste par poste, tel qu’il a été présenté par Vincent Collet :

  • Meneurs : Thomas Heurtel, Antoine Diot, Léo Westermann.
  • Extérieurs : Rodrigue Beaubois, Fabien Causeur, Edwin Jackson, Nando De Colo, Evan Fournier, Timothé Luwawu-Cabarrot, Yakuba Ouattara.
  • Intérieurs : Boris Diaw, Livio Jean-Charles, Mustapha Fall, Kevin Séraphin, Louis Labeyrie, Joffrey Lauvergne, Vincent Poirier, Kim Tillie.

Premier constat, outre les absences prévues des néo-retraités et de joueurs comme Nicolas Batum ou Rudy Gobert qui ont prévenu il y a déjà un moment qu’ils feraient l’impasse, on peut remarquer que des gars comme Charles Kahudi ou Adrien Moerman – qui étaient là pour les JO – ne font pas partie de ce groupe, certainement à cause des soucis physiques qu’ils ont connu pendant la saison. Même chose pour Guerschon Yabusele. C’est sans véritable surprise que nous constatons que les noms de Ian Mahinmi ou Alexis Ajinça ne figurent pas dans cette liste, au vu de ce que nous avons pu suivre entre eux et les dirigeants bleus ces derniers temps. Pour ce qui est de Frank Ntilikina ou Axel Toupane : ils sont jeunes, ils ne sont pas dans ce groupe pour diverses raisons (arrivée en NBA, légère blessure et concurrence pour Frank, grosse concurrence et sollicitations NBA pour Axel).

Ces absences et ces choix du sélectionneur nous donne un groupe dans lequel une forte odeur de renouvellement se distingue. Déjà, sept joueurs n’ont encore jamais porté le maillot bleu en équipe A : Beaubois, Labeyrie, Jean-Charles, Fall, Luwawu-Cabarrot, Poirier et Ouattara. Ensuite, les absences de Nicolas Batum et de Rudy Gobert vont donner l’opportunité à d’autres joueurs de montrer leur valeur en bleu et de peut-être s’intégrer durablement dans les plans de Vincent Collet même quand ces deux cadres reviendront. Enfin, plus de Tony Parker veut dire redistribution des cartes sur le poste 1 et, plus généralement, en termes d’animation offensive.

Du renouveau en équipe de France ! Enfin ! Thomas Heurtel tient la corde pour devenir le titulaire du poste 1, Nando De Colo est difficilement contestable sur le poste 2 étant donné ce qu’il a proposé lors de ses sorties en bleu sur les dernières années. Il peut d’ailleurs tout à fait partager avec Heurtel la responsabilité de l’animation du jeu. Vu l”équilibre de ce groupe de 18 joueurs, Evan Fournier va certainement hériter du poste 3 en l’absence de Nicolas Batum ce qui va permettre à Vincent Collet de tester différentes configurations, notamment en attaque. Car Evan va apporter son scoring, sa force de pénétration pour faire des différences mais il peut aussi soulager ses deux compères des lignes arrières à la création. Il peut aussi jouer à l’arrière (son poste naturel) en remplacement de Nando ou à côté de lui si ce dernier glisse à la mène. Avec la dureté défensive que peut apporter un jeune comme Luwawu-Cabarrot sur les postes 2 et 3, l’expérience d’un Antoine Diot sur les postes 1 et 2 ou encore les talents de gars comme Jackson, Outtara et Westermann (pour ne citer qu’eux), les options sont multiples pour Collet sur les lignes extérieures.

Car l’objectif est d’aboutir à un groupe de 12 joueurs dans le courant du mois d’août, au cours de la préparation. Et sur ces 12 joueurs, on peut imaginer qu’il y aura deux meneurs et cinq joueurs extérieurs. Ce qui nous laisserait cinq places pour les intérieurs. L’absence de Rudy Gobert est “bien évidemment préjudiciable” selon les dires de Vincent Collet rapportés dans l’Equipe. Une absence que les Bleus vont essayer de combler avec les présences de deux nouveaux pivots de grande taille qui vont être testés. Vincent Poirier mesure 2m13 et Mustapha Fall 2m18. Louis Labeyrie (2m09) – qui fera la Summer League d’Orlando avec les Knicks – et Livio Jean Charles (2m06) sont plus dédiés au poste 4 a priori mais ils pourront apporter leur dureté et leur énergie derrière le Captain Boris Diaw, tout comme sait le faire Kim Tillie. Reste qu’au poste 5, Joffrey Lauvergne et certainement Kevin Séraphin ont de belles cartes à jouer en faisant parler leur vécu en Bleu et leur technique offensive intéressante. Nous verrons les choix qui seront faits dans ce secteur intérieur où seuls Boris Diaw et Joffrey Lauvergne semblent plutôt assurés d’avoir leur place.

Enfin, l’ambition est toujours bien présente puisque notre DTN Patrick Beesley a précisé que l’objectif était bien de rester parmi les toutes meilleures équipes du Vieux Continent (“podium”). De plus, si le renouvellement très rapide de Vincent Collet après les Jeux Olympiques a pu faire peur vu ce qui s’est passé à Rio au niveau gestion de groupe, il est vraiment rassurant de constater que le sélectionneur tricolore a l’air décidé à essayer de nouveaux joueurs, à tester des jeunes et à faire de la place pour de nouveaux patrons de l’Equipe de France. De quoi donner le sourire et de vrais espoirs à tous les fans bleus…


1 Comment

1 Comment

  1. Blasta

    30 juin 2017 à 22 h 25 min at 22 h 25 min

    La dureté défensive de Luwawu Cabarrot ???? À quelle heure ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top