Commercial

La dernière pub Jordan sur Kawhi Leonard : alors, plutôt un génie offensif ou un génie défensif ?

Si Russell Westbrook a été évidemment mis en avant par la marque Jordan cette semaine, un autre athlète du même crew a obtenu une pub bien originale pour mettre ses skills en avant : Kawhi Leonard, à la barre s’il-vous-plaît.

L’idée est bonne, bien exploitée, en mettant en scène deux jeunes qui doivent soutenir un axe du jeu du All-Star des Spurs. Un avocat pour la défense, un avocat pour l’attaque. La Kawhi Question ? S’agit-il d’un génie offensif ou d’un génie défensif ? On peut aujourd’hui se la poser, quand on voit l’excellence montrée par l’araignée de San Antonio des deux côtés du terrain. Avant, on parlait surtout de Leonard comme d’un joueur infernal en pression sur l’homme. Sauf qu’aujourd’hui, on parle aussi d’un type qui plante plus de 25 points de moyenne, en se rapprochant des 50% au shoot, 40% à distance et 90% aux lancers. Une sorte de robot qui nous impose de devoir choisir un camp : c’est justement sous cet angle que cette jolie pub est tournée. On vous laisse choisir, avec la traduction ci-dessous pour les fans de Shakespeare.

– Messieurs, la Kawhi Question : génie offensif ou génie défensif ? Attaque, vous avez la parole.

– Merci. L’affirmation première est celle-ci : Kawhi score quand il veut. Les évidences montrant sa domination sont dans tous les domaines. Isolations, jeu au poste, tirs cruciaux en sortie de dribble, fadeaway pour la gagne. Deuxième affirmation : regardez sa moyenne de points, et regardez-la encore une fois.

– Défense, le parquet est à vous.

– Contrairement à la rhétorique de l’attaque, c’est la défense discrète mais tenace qui prédomine. Il a mené la Ligue en interceptions et en ratings défensifs. The Klaw est un trou noir version Supernova, un corner humain capable de vous enfermer. C’est un paradigme qui peut changer un match et mettre une équipe entière au silence.

– Mais le type est lui-même un diagramme sur les tirs de la gagne… pour les diagrammes sur les tirs de la gagne.

– Mais il a plus d’interceptions que de fautes !

– Oui, mais ce sont ses trois points qui font croire aux entraîneurs adverses qu’il vit sous antifreeze.

– Oui, mais c’est le Défenseur de l’Année en titre, deux années de suite.

– Mais ses dunks !

– Il est partout !

– Mais ses dunks…

– Messieurs, messieurs, messieurs, considérons cette question hypothétique : Kawhi pourrait-il marquer sur Kawhi ?


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top