Magic

Et si Jonathan Isaac devenait rapidement l’ailier titulaire du Magic ? Le potentiel est bien là…

Jonathan Isaac
Source image : YouTube

Sélectionné en 6ème position de la Draft 2017, Jonathan Isaac fait saliver bon nombre de fans grâce à son potentiel, mais le Magic n’est pas vraiment pressé pour l’instant : de là à lui refuser le titre d’ailier titulaire ?

On connaît la règle, chez la plupart des rookies. Il faut “mériter ses minutes” en quelque sorte, pour montrer qu’on en a dans le coffre et que rien n’est donné dès son arrivée chez les pros. Certains ont droit à ce type de luxe, coucou Lonzo Ball, mais d’autres doivent passer par cette étape fondamentale, même quand on sait qu’on a été sélectionné pour représenter l’avenir de sa franchise. Isaac est très vert, très jeune, très tout en fait, comme très talentueux. Et dans une équipe d’Orlando qui a changé de management, une direction différente pourrait être demandée de la part de Frank Vogel. Le coach du Magic sait en effet que ses supérieurs n’ont pas sélectionné Jonathan pour qu’il pourrisse sur le banc “par principe”, ce qui va demander au stratège de devoir réaliser la bonne balance entre leçons de vie et cadeaux sur le terrain. Cela tombe bien, Vogel s’est exprimé dans la semaine sur la façon dont il va aborder le dossier de son rookie, et on sent bien une pointe d’hésitation dans la façon de présenter le délire. Il y a à la fois l’envie de ne pas dire publiquement qu’il va être rapidement responsabilisé, mais également le devoir de rester un entraîneur carré qui impose un cadre stricte aux plus jeunes. Bonjour le jonglage.

“On va beaucoup parler de basket avec lui, ce qu’il doit faire en priorité sur le terrain. Mais être à l’heure et apprendre quand venir pour bosser davantage, tout comme d’autres axes réservés à un rookie, ce sont des leçons qu’il apprendra tout au long de l’année.

On n’a pas l’intention de lui montrer l’équipe et lui dire de nous emmener jusqu’à la terre promise. On a un cadre solide en place, qui continue à grandir, un groupe jeune. Il va arriver et obtenir ses opportunités pour apprendre, sans avoir à être demandé en permanence. En validant les petites étapes pendant sa saison rookie, on évaluera comment son rôle et son utilisation pourront évoluer.”

On a une bonne devinette pour les fans du Magic, et même ceux des autres équipes. Combien d’ailiers sont sous contrat garanti à Orlando, concernant la saison prochaine ? On patiente un peu. Allez, on vous donne la réponse : ils sont deux, Terrence Ross et Mario Hezonja. Le premier n’est pas un titulaire indiscutable, le second n’est pas un joueur de NBA indiscutable. Et pour ceux qui veulent blaguer autour d’Aaron Gordon, Vogel a été clair sur le fait qu’il serait ailier-fort à partir d’aujourd’hui. Mais pour en revenir à nos moutons, on voit donc que la concurrence à l’aile n’est pas forcément ce qui devrait inquiéter le plus Jonathan Isaac. S’il cherchera à d’abord obtenir sa quinzaine de minutes par match, il pourrait rapidement grimper au-delà de la vingtaine et ensuite imposer un choix décisif chez son entraîneur. Faut-il laisser un “vétéran” comme Ross dans le cinq majeur, ou doit-on laisser le talent fleurir pour qu’une telle envergure et une telle capacité à espacer le terrain soit utilisée ? Cette question viendra avec le temps, mais elle viendra forcément. Car entre le potentiel du gamin formé en Floride et les ambitions d’un General Manager comme John Hammond, il y a fort à parier que Vogel recevra un texto de ses supérieurs s’il laisse le rookie traîner trop longtemps sur le banc. Cela tombe bien, car tout ce qu’on veut voir, c’est l’animal en action.

Connaissant Frank Vogel et ses méthodes à l’ancienne, difficile de croire que l’ailier titulaire du Magic à la rentrée sera Jonathan Isaac. Mais petit à petit, au fil de la saison ? Le phénomène pourrait bien imposer ses propres décisions. Le talent il l’a, et Orlando en a bien besoin.

Source citation : Orlando Sentinel


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top