Timberwolves

Un peu de calme pour Ricky Rubio ? Annoncé sur le départ depuis un siècle, le meneur peut souffler

Ricky Rubio
Source image : YouTube

Si Tom Thibodeau et les fans des Wolves sont les premiers vainqueurs du transfert de Jimmy Butler, un joueur a lui aussi pu lâcher un sourire XXL en apprenant l’arrivée du All-Star : Ricky Rubio est serein.

Il faut dire que depuis des semaines, des mois, et des années si on se penche sur son dossier, l’Espagnol était quasiment systématiquement mentionné dans les rumeurs de transferts du Minnesota. Ricky ceci, Ricky cela, même sur cette Draft 2017, on parlait de négociations entre Wolves et Mavs autour d’un package incluant Wesley Matthews et des sélections de jeunes, mais sans succès. Encore une fois, une tentative de deal permettant à Minnesota d’obtenir un nouveau meneur tombait à l’eau. Sauf que si Rubio a vu une 2573ème piste de transfert l’incluant échouer, la 2574ème pourrait arriver dans un bon bout de temps. En effet, au-delà de la logique que nous allons expliquer un peu plus bas chez les loups, c’est Scott Layden le General Manager de la franchise locale qui s’est très rapidement exprimé auprès de l’Associated Press, sur cette question qui brûlait sur les lèvres d’un paquet d’observateurs : alors, le Rubio, ça bouge ou ça reste finalement ?

“Il va réaliser une très belle carrière ici.” – Scott Layden, GM des Wolves

Pas de quoi sauter au plafond et verrouiller RR sur place, mais un élément supplémentaire qui peut permettre au meneur de dormir sereinement. Car déjà, pour commencer, difficile de savoir comment les Wolves pourraient donner la balle à un autre meneur d’expérience et avec autant de sagesse. Tyus Jones ? Trop vert. Kris Dunn ? Transféré aux Bulls justement. Aller chercher un agent-libre ? Doucement sur les mouvements. Tom Thibodeau est clairement dans une situation où il doit compter sur Rubio dans les prochains mois, afin d’installer la table sereinement au quotidien. Ensuite, il y a les progrès légers mais louables de Ricky au fil du temps. Mine de rien, la saison passée, le bonhomme nous a augmenté ses statistiques personnelles et a offert quelques matchs dont lui seul a le secret, ce qui renforce un peu le management des Wolves dans son envie de conserver le barbu. Avec Jimmy Butler et Karl-Anthony Towns pour attirer du monde, Andrew Wiggins pour punir derrière en cas d’oubli et Rubio pour orchestrer tout ce beau monde, la base est aussi intéressante que stable pour Minnesota.

Aussi fou que cela puisse paraître, on pourrait bientôt avoir droit à un Ricky Rubio… intransférable chez les Wolves. Question de meneurs à dispo, de fit dans l’équipe et avec les nouvelles stars du coin.

Source : Associated Press

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top