Wizards

Tim Frazier transféré à Washington : tiens John Wall, le voilà ton foutu back-up à la mène

Tim Frazier
Source image : YouTube

On savait que les Wizards étaient à la recherche d’un meneur remplaçant derrière John Wall, mais on ne savait pas encore qui allait se ramener et surtout comment allait-il déménager : Tim Frazier, bonjour !

Trey Burke, non merci. Brandon Jennings, de même. Les deux derniers meneurs ayant tenté de gérer le banc des Wizards n’ont pas été les plus compétents, malgré leur talent. Un élément frustrant dans la fin de saison décevante des hommes de Scott Brooks, eux qui souhaitaient jouer les Cavs en finale de conférence après avoir cartonné pendant leur régulière. En sortie de défaite face aux Celtics, lors du Game 7 des demi-finales, John Wall avait été le premier à grogner sur le manque de soutien venant de son banc, notamment à son poste où les options étaient trop limitées. Malheureusement pour le All-Star, les possibilités étaient tout autant réduites cet été car avec un groupe déjà bien blindé contractuellement et un Otto Porter à prolonger, les Wizards n’avaient pas tant de marge que cela. Il fallait donc improviser, trouver une solution, une franchise pigeon peut-être, qui puisse lâcher un meneur compétent et possédant un peu de potentiel, contre trois bouchées de pain. Et cela tombe bien, comme Mike Scotto de chez BasketballInsiders l’a rapporté dans la nuit, c’est un bon petit dragster qui a été récupéré.

Tim Frazier contre le 52ème choix de la Draft 2017 appartenant à Washington, merci les Pelicans ! La troupe de New Orleans était tombée un peu amoureuse de la mobylette après une très belle fin de saison précédente, mais elle savait aussi que Timmy était sur sa dernière année de contrat. Deux millions de dollars, avant d’observer un jeune talent partir, il fallait que le management de Louisiane flaire le marché et ce sont justement les Wizards qui ont accepté d’offrir leur choix de Draft. Washington n’ayant apparemment rien à foutre de la Draft (pick contre Bogdanovic, pick contre Frazier), les Pels n’ont eu qu’à se pencher pour créer 2 millions de dollars dans leur banque et un choix du second tour supplémentaire dans leur poche. Bien évidemment, ce sont les Wizards dont on préfère parler immédiatement, eux qui récupèrent un meneur de talent. Tim Frazier n’est pas un joueur qui va soudainement se transformer en multiple-All-Star dans la Ligue, mais il a une sérénité et une discipline qui devraient rassurer Scott Brooks la saison prochaine, laissant les clés du camion à ce jeune meneur. Plus distributeur que scoreur, mais tout de même capable de penser à sa pomme, Timmy pourrait se faire un nom dans la capitale lors des prochains mois. Il a le talent, il aura le temps de jeu, et son mentor ne sera pas n’importe qui.

John Wall et Tim Frazier, voilà aujourd’hui la traction qui devrait gérer la mène des Wizards la saison prochaine. Sachant que Washington avait très peu d’options, c’est plutôt bien joué.

Source : BasketballInsiders

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top