Rockets

Opération All-Star chez les Rockets : Patrick Beverley, Lou Williams et Ryan Anderson sont disponibles !

Rockets

Qui va bouger cet été ?

Source image : Rockets.com

On n’avait pas encore trop entendu parler d’eux, il fallait donc que Daryl Morey se fasse violence. Le General Manager des Rockets a placé du monde sur le marché des transferts, la franchise texane a de gros plans en tête…

De “gros plans”, voilà les mots utilisés par le GM lorsqu’on lui a demandé de justifier sa dernière décision. Alors que l’armée de Houston pensait aborder la Draft plutôt sereinement, c’est une mini-mèche qui a été allumée dans la soirée de mercredi, plongeant de nombreux fans dans un état profond d’inquiétude. Comment ça, Beverley, Lou Will et Anderson à disposition…? Oui, c’est ce qui a été confirmé par Marc Stein de chez ESPN, le journaliste américain étant en contact direct avec Morey. Le premier a indiqué que le second adorait ces trois joueurs mentionnés sur la table, mais qu’il allait y avoir quelques gros changements à venir dans ce coin du Texas cet été. Ce qui n’est pas très étonnant lorsqu’on connait Daryl avant toute chose, et ce qui est encore moins surprenant lorsqu’on revisite les dernières semaines vécues par l’effectif de Houston. Après une superbe saison régulière, qui voyait notamment James Harden danser autour du trophée de MVP et Mike D’Antoni retrouver des couleurs en NBA, les Playoffs ont été plus compliqués pour des Rockets attachés au stéréotype du run and gun : dès que le jeu se calme et les systèmes doivent être exécutés, que faire ? Face à cette question, le Thunder a pris tarif au premier tour mais les Spurs ont appliqué un plan de jeu simple et adapté, éliminant Clint Capela et ses potes sans compter sur Tony Parker ni Kawhi Leonard au finish. Une claque qui a notamment rappelé la réalité de la Ligue au management local. Laquelle ?

Celle qui voit les All-Stars dicter la gueule de chaque saison. Aussi fabuleux que soit le barbu à la douce barbe, l’attaque collective des Rockets a montré une prévisibilité décourageante pour les fans de la franchise, face à des Spurs bien trop disciplinés. Respectant le plan de jeu de Gregg Popovich et appliquant la méthode du stratège sur chaque possession, le groupe de San Antonio a éliminé Houston de façon violente, mais il a aussi pointé du doigt ce manque d’options derrière Harden. Les gars qui l’entourent ? De fabuleux coéquipiers, qui se sont adaptés à son jeu et ont su fleurir sous ses décisions. Mais avec un seul véritable gros joueur dans l’effectif, les Rockets n’ont pu tenir et c’est ce souci qui mène à la récente décision de Daryl Morey. En mettant Beverley (5,5 millions), Williams (7) et Anderson (20) sur le marché, le GM texan pourrait créer une marge financière suffisamment importante pour draguer du joueur étoilé. Par exemple ? Blake Griffin, Paul Millsap, Kyle Lowry et Chris Paul, quatre joueurs mentionnés comme étant les cibles de Houston. On pourrait donc voir un groupe à fort potentiel exploser au bout d’une saison seulement, mais quelque part le manager des Rockets sait la Ligue dans laquelle il opère. Les Spurs ont deux All-Stars, les Cavs trois, les Warriors quatre, et ils sont dans le dernier carré. Ajouter une vraie arme aux côtés d’Harden, voilà qui ressemble à une bonne priorité.

Et à peine l’info a été rendue officielle, des premières franchises se sont déjà penchées sur les joueurs en question. Difficile de croire que Pat, Lou et Ryan seront transférés dans la semaine, mais on connaît désormais la stratégie des Rockets : libérer suffisamment de cash pour signer un gros poisson.

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top