Lakers

Nick Young sera agent-libre cet été : qui veut exploser son niveau de swag la saison prochaine ?

Nick Young

#GOAT

Source image : YouTube

Alors qu’il possédait une Player Option sur son contrat et qu’il aurait pu prolonger l’aventure californienne une année de plus, Nick Young a finalement annoncé qu’il deviendrait agent-libre cet été.

La logique est bien là, pour Swaggy. Enfin, disons que la logique est toujours là pour Swaggy, mais qu’elle l’est encore plus dans ce cas précis. En effet, contractuellement parlant, le sniper le plus doué de notre génération pouvait toucher un peu moins de 5,7 millions de dollars en activant son option, ce qui lui aurait permis de rester douze mois supplémentaires dans la franchise aux 16 titres. Sauf qu’en voyant la gueule du marché et les salaires pharaoniques distribués aux quatre coins de la Ligue, Nickie a senti qu’il allait pouvoir se faire un peu de blé, lui aussi. Une augmentation conséquente à venir ? Pas de quoi doubler son salaire, mais peut-être flirter avec la barre des 10 millions de dollars la saison, ce qui représenterait tout de même une bien belle hausse en comparaison avec ses entrées passées. C’est donc l’agent du joueur qui a indiqué à Adrian Wojnarowski de chez Yahoo Sports qu’il serait disponible dans une grosse semaine, le temps de dorer son CV et compiler ses plus belles actions. Mine de rien, la NBA a toujours besoin de shooteurs et Young est parmi le plus beau d’entre eux.

C’est aussi d’un point de vue sportif que Swaggy fait bien de tester le marché. En effet, après une saison satisfaisante sous les ordres de Luke Walton, l’arrière a tapé quelques grosses performances et montré qu’il n’était plus forcément aussi fou-fou que précédemment. Un vétéran qui gère un vestiaire ? On n’ira pas jusque là, mais un bon gars qui aide les jeunes et rentre ses tirs du parking, volontiers. Ses moyennes cette année, environ 13 points à 40% de réussite derrière l’arc, ce qu’un paquet d’équipes recherchent en sortie de banc. La bonne nouvelle est aussi dans le bureau de Rob Pelinka et de Magic Johnson, les deux décisionnaires de Los Angeles essayant d’alléger la masse salariale des Lakers jour après jour. Hier, c’est Timofey Mozgov et D’Angelo Russell qui faisaient leurs valises, laissant Brook Lopez et sa dernière année de contrat débarquer en Californie. Aujourd’hui, c’est Nick Young qui enlève près de 6 millions de dollars de l’addition locale, un bonus à apprécier avec une célébration so swaggy.

La fin d’une ère à Los Angeles, pour notre plus grande tristesse. Nick Young et D’Angelo Russell quittant les Lakers, on pourra quand même l’affirmer : on s’est bien marrés.

Source : Yahoo Sports

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top