Equipes

Free Agency 2017 – épisode Hawks : tout sur Paul Millsap, rien sur Tim Hardaway Jr ?

Paul Millsap - Hawks Wizards
Source image : Youtube

Alors que le marché des agents-libres approche, chaque franchise doit affiner sa stratégie et les General Managers doivent avoir mis en favori le tableau de Rob Hennigan. Suffisant pour sortir gagnant de cette free agency en grattant du gros poisson ou en réalisant quelques bons coups avec des signatures bon marché ? Comme on fait son lit on se couche, parait-il. Ça tombe bien, nous on ne dort pas, on préfère offrir quelques conseils personnalisés à la sauce TrashTalk pour que chaque équipe prépare au mieux cette période cruciale.

L’été dernier, les Hawks avaient vu un joueur historique – Al Horford – partir gratuitement avant de le remplacer numériquement par Dwight Howard. Un deal conséquent pour le pivot natif de la région qui devait modifier le visage de la franchise et faire passer un cap en Playoffs aux Faucons. Aujourd’hui, cela ne se traduit pas par une grande réussite et ce mouvement est au minimum remis en question, tout comme le contrat offert à Kent Bazemore. À tel point que D12 a été envoyé à Charlotte comme punition. Du coup, il faudra faire mieux cet été.

Coup d’œil rapide

Masse salariale engagée pour 2017-2018 :

59 483 162 dollars. Pas mal de place car Paul Millsap a déjà opt-out, dégageant ainsi une bonne vingtaine de millions de dollars. Mais comme le prolonger coûtera, les Hawks n’ont pas tellement de marge, juste assez pour quelques ajustements.

Team option – l’équipe a la main pour prolonger le joueur :

Mike Dunleavy, option dont le montant s’élève à 5,2 millions de dollars.

Player option – le joueur a la main pour rester ou tenter d’aller gratter plus d’argent ailleurs :

Paul Millsap qui a déjà décliné son année à plus de 20 millions de dollars.

Restricted Free Agent – l’équipe peut s’aligner sur toute offre qui sera transmise à son joueur :

Tim Hardaway Jr., qui dispose d’une qualifyong offer à hauteur de  3,3 millions de dollars.

Unrestricted Free Agent – le joueur est libre comme l’air :

Ersan Ilyasova, Kris Humphries, Thabo Sefolosha, Mike Muscala, Jose Calderon et donc Paul Millsap qui a opt-out.

L’agent-libre à retenir : Paul Millsap

Il n’y a pas à tortiller du fion chez les Hawks, il faut conserver Paul Millsap qui est la colle de l’intégralité du roster en plus d’en être le meilleur élément. Le plus indispensable. Alors quand on a vu Al Horford, son collègue de la raquette par le passé, se barrer en 2016, on tremble à Atlanta. En refusant de l’échanger avant la deadline alors que leur intérieur visait déjà de décliner son option, les Faucons savaient qu’ils prenaient le risque de le perdre sans contrepartie. Mais surtout ils gardaient l’espoir de le faire signer un nouveau deal cet été. Ils n’auront certainement pas peur de lui donner le max, car même s’il a dépassé la trentaine, son style de jeu fait que son impact ne diminuera pas tout de suite, car il ne s’appuie pas en masse sur ses qualités athlétiques. Pour le reste, si on excepte le cas de Tim Hardaway Jr. qu’on analysera un peu plus tard, les Hawks pourraient être tentés de conserver les shooteurs qui arrivent en fin de contrat, à moins de pouvoir mettre la main sur d’autres joueurs plus adroits. L’option d’équipe pour Dunleavy est plutôt avantageuse, Mike Muscala et Ersan Ilyasova offrent des profils intéressants dans la peinture. Pour Sefolosha et Calderon, il n’est pas utile de s’exciter.

L’agent-libre à faire venir : une vraie doublure pour la Denise

À l’origine, Jarrett Jack devait être le meneur numéro deux des Hawks derrière Dennis Schroder, mais il a été coupé avant même le début de la saison à cause d’une santé précaire. Mike Budenholzer a préféré tenter le pari Malcolm Delaney comme général en sortie de banc. Un échec. Notre côté anti-chorizo primaire nous empêche d’évoquer José Calderon. Et même si nous nous penchions sur son cas, le résultat serait identique : il faut quelqu’un d’autre pour prendre le relai de l’Allemand. Problème, les Hawks ne sont pas les seuls à chercher un point guard avec l’étiquette de remplaçant et les joueurs pouvant présenter le meilleur rapport qualité/prix à l’origine – Ty Lawson, Brandon Jennings, Darren Collison, Raymond Felton, Deron Williams… – vont finalement voir leur cote grimper et par conséquent devenir des moins bons coups que prévu. Mais c’est certainement dans ce lot que se trouve la solution pour les Hawks. On tient à préciser que Michael Carter-Williams n’en fait pas partie. On ne sait jamais, si certains en doutaient. Reste à savoir si maintenant que Dwight a été tradé si la priorité n’a pas glissé poste 5.

La connerie à ne pas faire : mettre une blinde sur Tim Hardaway Jr.

Après avoir perdu DeMarr Carroll à l’été 2015, les Hawks ont quelque peu flippé en 2016 en allongeant pas mal de billets verts pour conserver Kent Bazemore qui avait pris sa succession avec brio. Sauf que le sosie de Chance the Rapper a fini par se retrouver dans la second unit d’Atlanta, laissant le rookie Taurean Prince débuter les rencontres à sa place lors des Playoffs. Pourquoi évoquer Bazemore ? Parce que lorsqu’on voit la saison de Tim Hardaway Jr., on retrouve quelques similitudes, comme le fait que le mec sorte un bel exercice lorsqu’il est dans sa contract year. On les connaît les bougres qui cartonnent au moment de devoir signer un deal, ceux qu’on regrette d’avoir prolonger pour un salaire exorbitant au vu de leur niveau réel. Sans compter que Junior n’est pas le mec parfait dans une équipe qui mise beaucoup sur le collectif comme Atlanta. Parce que dans le genre pétard ambulant qui va penser à son shoot plutôt qu’à la passe, il en tient une bonne couche.

Lorsqu’une franchise est sur le point d’attaquer la free agency, il est préférable qu’elle sache où elle va et que le front office ait les idées claires. Si on imagine que les Hawks et Mike Budenhozler en premier ont quelques certitudes sur l’aspect sportif de la question, les interrogations qui entourent les coulisses à Atlanta surprennent. Et s’il était là le point le plus chaud de l’été en Géorgie.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top