Timberwolves

Nikola Pekovic coupé par les Wolves : les blessures auront eu raison de la patience des Loups

Nikola Pekovic

Peko et les Loups, c’est fini.

Source : youtube

Pendant le mois d’août 2013, les Wolves avaient fait signer un contrat de 60 millions sur 5 ans à leur pivot Nikola Pekovic. Il faut dire que même s’il n’avait pas joué plus de 65 matchs sur une saison depuis trois ans qu’il trainait dans le Minnesota, l’intérieur monténégrin avait montré de sacrées belles qualités, notamment en attaque. La suite ne donnera malheureusement pas raison aux Loups et les dirigeants viennent de décider de couper Pekovic alors qu’il avait encore une année à effectuer. 

Ce sont les blessures qui auront donc eu raison de la patience des Wolves. Des blessures et certainement aussi l’avènement de Karl-Anthony Towns ou encore le fait que Pekovic n’est clairement pas adapté au jeu actuel en NBA. Sur 2014-2015, Peko n’avait joué que 31 matchs, puis seulement 12 sur 2015-2016 pour carrément faire une croix sur la saison qui vient de s’écouler… Compliqué dans ces conditions pour les Wolves de garder espoir et continuer à payer leur pivot squatteur d’infirmerie. Enfin, ils vont lui payer entièrement son contrat mais ils vont au moins libérer un peu d’espace dans leur salary cap, ce qui n’est pas du luxe quand on voit les bons agents-libres qui vont se présenter sur le marché à partir du 1er juillet prochain.

Et c’est par un communiqué de presse que la franchise a annoncé sa décision :

Malgré tout son talent balle en main, sa technique très propre et typique des big men venus des Balkans ou encore sa faculté à enfoncer les défenseurs au poste bas, Nikola Pekovic n’aura pas vraiment percé. Il a été à un moment, un intérieur parmi les plus rugueux et difficile à tenir au poste bas de la ligue mais cela n’a pas duré longtemps.

Est-ce la fin de Peko en NBA ? Possible car on ne sait même pas exactement où il en est physiquement et vu son style de jeu, il est fort probable qu’aucune franchise n’ait envie de lui donner une nouvelle chance. Affaire à suivre, peut-être bien jusqu’en Europe.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top