Celtics

Les Celtics ont le choix à la Draft : Josh Jackson, Jayson Tatum… ou encore transférer le pick

Josh Jackson Jayson Tatum
Source image : Montage YouTube

Vu comment se dessine la Draft petit à petit, les Celtics vont se retrouver devant une drôle de situation : faut-il prendre un ailier ultra-talentueux ou bien transférer ce choix de Draft en 3ème place ?

Il y a quelques jours, on parlait de Boston avec le 1er choix entre leurs mains. Depuis, les hommes verts sont allés toquer chez les Sixers, pour récupérer du matos un peu plus large sur le long-terme. En effet, Danny Ainge a transféré le first pick contre le troisième choix appartenant à Philly, le 1er tour de Draft des Lakers l’an prochain (protégé 2-5) ou le 1er tour de Draft des Kings en 2019, en cas de protection validée du choix de Los Angeles en 2018. On a donc encore plus rempli les poches des Celtics pour les cérémonies à venir, mais le futur proche concerne surtout la Draft 2017 et il faudra bien que le management de Boston prenne une décision. La bonne nouvelle dans le Massachusetts ? C’est qu’avec une garantie Markelle Fultz aux Sixers et un probable meneur aux Lakers, la voie est libre pour prendre un ailier ce jeudi. Il existait encore un risque concernant Los Angeles et un potentiel poste 3 sélectionné par Magic Johnson, mais avec l’annonce de Paul George indiquant qu’il souhaitait poser ses fesses dans sa Californie natale, les choix se sont réduits pour la franchise aux 16 titres. C’est donc très probablement entre Josh Jackson et Jayson Tatum que le choix se fera dans le bureau de Danny Ainge, les deux joueurs apportant des profils nettement différents dans le présent comme le futur.

Plus athlétique et avec un potentiel quasiment illimité, Jackson est une pépite qui fait chavirer les coeurs des scouts actuellement. Il faut dire qu’entre son moteur, sa tête bien faite, son esprit de compétition et ses capacités défensives, le bonhomme attire de nombreux regards. Maintenant, si Josh a le ciel comme barrière concernant son futur, Jayson Tatum est davantage prêt à contribuer aujourd’hui. Surtout offensivement, où son poignet et son jeu bourré de fondamentaux font de lui un succès garanti en NBA. C’est notamment cette grande différence qui sépare les deux joueurs. Le potentiel de ces derniers est immense, mais l’un peut davantage produire dès demain au niveau supérieur, tandis que l’autre aura certainement besoin d’un peu plus de temps. Et inversement, si l’ailier formé à Duke pourra coller du tir dès octobre prochain, sa polyvalence max n’atteindra pas celle que le produit de Kansas peut toucher dans quelques années. En plus de ce duel intense, les Celtics sont dans une position intrigante dans la Conférence Est. Ils souhaitent dominer aujourd’hui, mais de là à uniquement participer aux Finales NBA ? Avec les Warriors en face et un vrai groupe à construire sur plusieurs années, Boston peut aussi choisir de transférer le 3ème choix de Draft dans un package séduisant les Bulls, par exemple. Récupérer Jimmy Butler est une option, mais est-ce qu’il fera la différence au mois de juin, pour taper une armée comme celle de Golden State ? C’est là aussi une question que Danny Ainge doit aujourd’hui se poser.

Pendant que l’un veut garder le pick de Draft, l’autre veut le transférer. Dans le cas d’une sélection, il faudra choisir entre Tatum et Jackson. Les Celtics ont tout simplement un choix stratégique à faire : peut-on être patient et développer Josh Jackson ou bien a-t-on besoin de production immédiate en Jayson Tatum ?

Source : Yahoo Sports

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top