Wizards

Greivis Vasquez veut relancer sa carrière chez les Wizards : renaissance en vue pour le vénézuélien ?

Greivis Vasquez

Une renaissance chez les Wizards ? Pourquoi pas.

Source : Youtube

Généralement ce sont les équipes qui s’adressent aux joueurs pendant la période estivale mais il arrive parfois que certains joueurs déclarent leur ” flamme ” d’eux même. C’est le cas de Greivis Vasquez puisque le meneur vénézuélien, renvoyé par les Nets en novembre dernier, chercherait à relancer sa carrière à Washington, une ville qui lui tient à cœur…

C’est une carrière mouvementée que vit actuellement Greivis Vasquez. À 30 ans, le meneur vénézuélien cherche à insuffler un vent d’optimisme et à se relancer après ses nombreuses blessures aux chevilles. Des pépins physiques qui lui ont valus d’être écarté des Nets de Brooklyn en novembre 2016, où il avait seulement joué trois matchs pour eux. La franchise a décidé de le libérer en lui payant la totalité de son salaire, soit 4,3 millions de dollars. Aujourd’hui et après huit mois de récupération, il espère enfin refouler les parquets de NBA et l’équipe choisie est… les Wizards de Washington. Pourquoi cette destination ? Assez simple de l’expliquer puisqu’il a débuté, en 2004, au lycée Montrose Christian à Rockville dans le Maryland, à quelques kilomètres de la capitale américaine. Évoluant notamment à côté d’un certain Kevin Durant, MVP des Finales 2017, il a décidé d’y rester et en 2006, il entre donc à l’université et joue pour l’équipe des Maryland Terrapins. Pour sa saison en junior, il devient le premier joueur de l’histoire des Terrapins à être le meilleur marqueur, rebondeur et passeur lors d’une saison avec 17,5 points, 5,4 rebonds et 5 passes de moyenne. L’année suivante, il remporte le trophée Bob Cousy, revenant au meilleur meneur universitaire du pays, grâce à une moyenne de 19,3 points, 6,3 passes et 4,6 rebonds, devant John Wall et Evan Turner. Vous comprendrez maintenant son envie de revenir à Washington, là où tout a commencé pour lui.

C’est le plan. J’espère qu’ils sont intéressés, évidemment ils veulent me voir en bonne santé. Je suis toujours en train de me réhabiliter. Mais ce serait une excellente chose pour ma carrière, jouer les trois ou quatre prochaines années à Washington DC et aider cette équipe, car je sais que je peux aider n’importe quelle équipe, mais Washington est une ville spéciale pour moi. “

En 2010, il est donc logiquement drafté par les Grizzlies de Memphis au 28ème rang. Il y fera une seule saison, discrète, avant de partir pour les Hornets de la Nouvelle-Orléans. Là-bas, le Vénézuélien se plaît bien, puisqu’il claque sa meilleure saison en carrière (2012-13) avec 13,9 points, 9 passes et 4,3 rebonds de moyenne. Il est d’ailleurs le joueur qui distribue le plus de passes cette année avec 704 passes décisives. Par la suite, il fera une moitié de saison, peu convaincante, chez les Kings de Sacramento avec 9,8 points de moyenne, pour finalement atterrir à Toronto de 2013 à 2015. Deux saisons pas totalement réussies pour le natif de Caracas, capitale du Vénézuéla, et le voilà donc reparti en 2015 pour les Bucks de Milwaukee, avant d’arriver en 2016 aux Nets de Brooklyn. Sept années donc à vadrouiller d’équipe en équipe, accumulant les blessures et les opérations, sans jamais trouver un point d’ancrage dans une franchise. Son ajout potentiel aux Wizards pourrait leur donner une profondeur de banc au poste de meneur. Avec un Brandon Jennings sur le départ, la franchise pourrait donc se tourner vers Vasquez, pour seconder à la mène John Wall. Une aubaine pour la franchise qui pourrait négocier un salaire au prix le plus bas.

La balle est dans le camp des Wizards. Si la franchise décide de prendre le pari de Greivis Vasquez, elle ferait sans nul doute un heureux. Une renaissance pour le meneur vénézuélien qui retrouverait John Wall, son adversaire lorsqu’il jouait en université. Mais cette fois-ci, le meneur des Wizards a une bonne longueur d’avance sur l’ancien Terrapins !

Source : ClutchPoints


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top