Los Angeles Clippers

Les Clippers pourraient bientôt avoir leur propre stade : bye bye Staples Center, coucou Inglewood !

Clippers

Parfait.

Source image : Montage YouTube

On en parlait ici il y a environ un an, les Clippers font des progrès majeurs en ce moment. En effet, selon plusieurs sources, la franchise serait sur le point de signer un deal afin de construire leur propre stade.

L’indépendance, enfin ? C’est ce qu’on peut commencer à susurrer, entre fans de la franchise de Los Angeles. Depuis des années, la colocation avec les Lakers est devenue quasiment insupportable, compte-tenu des ambitions des Clippers et la situation des copains aux 16 titres. Entre Blake Griffin, Chris Paul, DeAndre Jordan, Doc Rivers et surtout Steve Ballmer, l’ancien groupe miteux et dirigé par Donald Sterling a laissé place à une machine de guerre qui souhaite voler de ses propres ailes. Du coup, même si le Staples Center est fort sympathique entre son infrastructure et les fans apportés, il y a ce sentiment permanent de menottage aux chevilles des Lakers et de leur grande histoire. Les Clippers restent en quelque sorte “l’autre” franchise de Los Angeles, et au bout d’un moment, ça gave. C’est notamment cette frustration qui a poussé le propriétaire à démarrer les démarches concernant la construction d’un nouveau stade puis un déménagement, sachant que le deal signé avec le Staples Center porte jusqu’en 2024. Pour avancer leur dossier à la case suivante, Ballmer et ses sbires devaient trouver (1) un endroit où utiliser les briques de DeAndre Jordan pour construire leur stade, (2) trouver un accord avec la ville en question et (3) vérifier que tout est e,n règles au niveau administratif. Bonne nouvelle ?

Source : Google Maps

Source : Google Maps

Bonne nouvelle ! Selon plusieurs sources, c’est avec la cité d’Inglewood que les Clippers ont pu s’entendre, concernant une parcelle de 22 hectares qui serait à disposition. Situé dans les alentours de Yukon Avenue, cet espace pourrait être prochainement réservé par la franchise et servirait donc de petit nid douillet pour les années à venir. Une décision qui pourrait avoir lieu rapidement car les rapports indiquent que l’accord écrit pourrait être voté par le conseil municipal d’Inglewood ce jeudi, puis un délai de 160 jours serait lancé afin de solidifier le deal mis sur table. Le stade serait alors financé de façon privée (les poches du proprio à 100%), et pourrait suivre la nouvelle vague pénétrant Los Angeles puisque les Rams et Chargers (NFL) pourraient eux aussi avoir leur propre cocon d’ici 3 à 4 ans. L’excitation est donc bien là pour Ballmer et son management, surtout qu’un nouveau stade pourrait avoir des répercussions financières énormes pour le businessman et sa franchise : propre contrat télévisé, marketing choisi sans avoir à passer entre les mains d’AEG (Anschutz Entertainment Group, qui gère le business du Staples Center), un envol définitif et symboliserait l’indépendance des Clippers.

Un déménagement est-il imminent ? Non, évidemment. Il faut tamponner l’accord, définir le stade, le construire, déménager, s’installer, accrocher les bannières de demi-finales puis préparer le popcorn. Mais déjà, un endroit a été trouvé, et cela pourrait être le point de départ d’une autonomie rêvée.

Source : OC Register

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top