One-on-One

Le Top 30 des joueurs de la saison régulière sur TrashTalk : John Wall (#8) !

Wizards John Wall

Qui peut encore envisager d’organiser un All-Star Game sans inviter Jean Mur ?

Source image : YouTube

Trente jours, trente coups d’œil dans le rétroviseur sur trente joueurs qui ont laissé leur empreinte sur la saison 2016-2017. Alors que les Playoffs battent leur plein, retrouvez le classement made in TrashTalk des plus grands acteurs de la dernière régulière. Six mois de compétition intenses notamment marqués par plusieurs performances historiques : c’est l’heure de faire les comptes !

Trois critères principaux ont été sélectionnés pour établir cette hiérarchie des meilleurs joueurs de la saison régulière 2016-2017, avec un ordre d’importance minutieusement défini, comme vous pourrez le voir ci-dessous. Le classement a ensuite été élaboré en fonction des avis de tous les membres de la rédaction, pour former une moyenne du rang final. Ainsi, le Top 30 de cette saison respecte à la fois les responsabilités d’un joueur, sa production quotidienne, et son impact sur les résultats de son équipe.

  1. Les statistiques individuelles
  2. Les statistiques collectives
  3. Leadership au sein de la franchise

Ce système permet notamment de départager certains clients, lorsque ceux-ci ont des tâches nettement différentes. Par exemple, un Rudy Gobert aura beaucoup plus de pression et de poids dans la victoire des siens qu’un DeAndre Jordan aux Clippers. Du coup, si leurs statistiques pourront être similaires, ce qui les départagera sera le bilan collectif ainsi que le rôle au sein de l’équipe. Sans plus attendre on prend la direction de Washington D.C. pour découvrir notre client du jour !

___

# Statistiques individuelles 2016-2017 : 23,1 points, 4,2 rebonds, 10,7 assists et 2 interceptions à 45,1% au tir et 32,7% de loin en 36 minutes.

# Résultats collectifs : 49 victoires pour 33 défaites, 4è de Conférence.

# Meilleur match de la saison (vs. Pacers, 28/12) : 36 points, 11 rebonds, 9 passes décisives, 2 interceptions à 11/19 au tir et 12/13 aux lancers-francs et la victoire contre un concurrent de l’Est.

L’année de la confirmation pour John Wall qui a fermé des bouches par centaines en joignant les actes aux paroles. Toujours en train de se plaindre de ne pas être reconnu à sa juste valeur par les observateurs et même par sa franchise, le dragster sorti de Kentucky a mis tout le monde d’accord en lâchant la plus grosse saison de sa carrière après une année très difficile où les Wizards n’avaient même pas atteint les Playoffs. Seul à porter son équipe en début de saison, il a peu à peu été rejoint par Bradley Beal et Otto Porter pour hisser Washington à la quatrième place. Mais Jean Mur a clairement franchi un palier et se rapproche gentiment de la discussion pour le trophée de MVP même si deux joueurs évoluaient encore sur une autre planète cette année.

Pour découvrir le Top 30 au complet c’est par ici !


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top