Bulls

Dwyane Wade a rencontré le management des Bulls : tranquille, ça va, vous avez le chèque, merci, ciao

Dwyane Wade

“LEBRON”

Source image : YouTube

Avec une grosse décision à prendre à la fin du mois, Dwyane Wade savait qu’il devait croiser la route du management de Chicago une nouvelle fois : les deux camps ont discuté ce weekend, avant le choix du 27 juin.

Le 27 juin ? Mais oui, le 27 juin. C’est jusqu’au 27 juin que l’arrière multi-titré pourra choisir s’il souhaite activer sa player option ou s’il la refusera, une décision qui le placerait automatiquement sur la liste des nouveaux agents-libres. Pour information principale, il faut savoir que la PO de Wade s’élève à 23,8 millions de dollars sous le maillot des Bulls la saison prochaine. Il y a donc deux possibilités, résumées assez grossièrement. Soit Wade pense qu’il peut avoir un contrat encore plus fat à Chicago et à ce moment-là il en négocie un nouveau, soit Wade réalise qu’une telle somme est énorme et qu’il pourra faire un nouveau choix dans un an, lorsqu’il sera un agent-libre annoncé. Alors, bien évidemment, il existe aussi une piste voyant Dwyane faire ses valises et les poser ailleurs, mais toutes les sources proches du dossier et notre propre nez nous indique qu’il ne devrait pas y avoir de mouvement de ce type. L’arrière n’est pas retourné au bled pour une pause d’un an, c’est aussi un père de famille, un mari et un athlète sur le déclin, qui doit donc penser à la suite. C’est d’ailleurs dans ces priorités que Wade a été très clair depuis la fin de saison des siens : il réfléchira en mettant tout en haut de sa liste l’état de l’équipe, sa famille et l’argent. Samedi, le lendemain du Game 4 à Cleveland au cours duquel on a pu voir un Dwyane assis au premier rang, le management des Bulls et le vétéran se sont réunis.

Le meeting, qui a été décrit comme étant “positif”, a eu lieu peu de temps après un autre similaire entre le management des Bulls et Jimmy Butler la semaine dernière. Les sujets évoqués ont été nombreux, dont celui de l’effectif à Chicago l’année prochaine, confirme une source.

Merci K.C. Johnson du Chicago Tribune, on peut donc programmer notre montre sur le 26 juillet et voir ce que l’ancien va décider de faire. Encore une fois, difficile de croire que Wade va faire à nouveau ses valises, mais il garde toutes ses options ouvertes et a bien raison de le faire. Car on n’y pense pas souvent lorsqu’on mentionne le bonhomme, mais le 22 juin, c’est la Draft qui aura lieu. Le rapport ? C’est qu’avec un Jimmy Butler demandé par un paquet de franchises et une équipe de Chicago qui pourrait se reconstruire sainement, on n’est pas à l’abris d’un transfert au buzzer, permettant aux Bulls de récupérer quelques beaux picks. Dans ce cas précis, Dwyane comprendra alors qu’il est invité à faire du babysitting, et il n’aura plus qu’à dire bye-bye en devenant agent-libre. Mais si le management décide de garder Buckets au-delà du 23 juin, là on pourra déjà s’assurer de la présence de Flash dans le cinq majeur de l’Illinois en octobre prochain. Vous avez donc les dates et les infos à retenir, maintenant vous pouvez vous sapper comme Wade et avoir un dixième de son charisme.

Près de 24 millions de dollars ? Tendu à refuser. Surtout qu’une fois sur le marché, on voit difficilement une équipe lui proposer la vingtaine. Allez, reconstruction ou pas, prends ton oseille.

Source : Chicago Tribune


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top