Sixers

Jerry Colangelo a des doutes sur l’entourage de Lonzo Ball : on ne voit vraiment pas de qui il parle…

Jerry Colangelo

Jerry n’a pas l’air d’apprécier le papa Ball…

Source image : YouTube

Alors que les Sixers font le forcing pour essayer de convaincre Lonzo Ball d’effectuer un workout chez eux, le conseiller de la franchise, Jerry Colangelo, a des doutes sur l’entourage du garçon…

On ne voit vraiment pas qui il vise dans la famille Ball, tiens. On se rappelle que Magic a récemment déclaré que le père de Lonzo n’était pas un problème car il draftait un joueur et non sa famille. Un argument logique sachant que LaVar ne pourra pas suivre son fils partout, ni donner des ordres à une organisation aussi énorme que les Lakers. Cependant il est possible qu’il influence les choix de Lonzo tout au long de sa carrière. On le voit déjà avec les refus d’autres workouts, pari osé si les Lakers ne le prennent pas à la Draft. Mais avec le potentiel du garçon, on ne se fait pas trop de souci. Il faut aussi savoir que le fils de Jerry Colangelo n’est autre que Bryan, le GM de Philly, donc Papa a aussi de l’influence dans les choix de la franchise. Encore une histoire de paternité ! Bref, l’ancien propriétaire des Suns s’est exprimé sur la radio locale 94WIP concernant le prospect.

“Je pense que Ball est un super prospect et qu’il a un bel avenir en NBA devant lui. Je pense que les personnes autour de lui, sans viser personne, vont poser problème. Mais je ne crois pas que les franchises devraient faire l’impasse sur lui à cause de ça. En fin de compte, c’est le talent qui fait gagner dans cette Ligue, et ce garçon est très talentueux.”

Même s’il ne cite pas de nom, c’est évidemment de LaVar dont on parle ici. Ces derniers temps nous assistons au même spectacle quasiment chaque semaine : mais qu’a encore fait la famille Ball ? On comprend que le père est fier de son garçon mais son omniprésence peut déranger de nombreuses personnes, notamment des GM. Après, Jerry rejoint Magic sur un point, c’est le talent et le travail qui fait triompher en NBA. Si le joueur est bon, alors il ne devrait pas y avoir de soucis pour le drafter. Comme l’avait dit Kyrie, qui a vécu sensiblement la même chose avec un père trop présent dans ses affaires, LaVar ne sera pas avec Lonzo tout le temps et ce dernier doit commencer à faire ses propres choix. Et puis si Philly fait autant de forcing pour organiser un workout, c’est qu’ils ont l’air quand même prêts à sélectionner le jeune homme s’il ne tombe pas aux Lakers. Lonzo, Simmons, Embiid et Saric, c’est plutôt talentueux tout ça…

On en revient encore à la même conclusion. Même si le papa est gênant, le talent de Lonzo est trop grand pour faire l’impasse au moment de la Draft. Chers GM, à vos risques et périls…

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top