Playoffs NBA

Retour sur le Game 4 des Finales NBA de 2016 : Stephen Curry met LeBron et Cleveland au bord du gouffre !

Jamais deux… sans trois. Pour ces troisièmes Finales NBA consécutives entre Cavs et Warriors, on profite de la pause pour revenir sur les deux derniers opus : tout de suite, le Game 4 de la cuvée 2016.

Golden State vient de perdre le Game 3 et compte bien mettre un grand coup dans les dents des Cavs au match suivant pour prendre un avantage certain. Et c’est Steph Curry qui s’en charge. Après trois matchs plutôt moyen et un manque d’adresse pour le double MVP en titre, il plante 38 pions dans la tête de LeBron et compagnie. 7 tirs primés pour le Splash Bro numéro un et quatre pour le Splash Bro numéro deux, Klay Thompson. Les Warriors ont planté 17 trois points, ce qui en fait le record NBA pour un match de Finales, tranquille. Iggy, Harrison Barnes et Draymond Green se sont bien débrouillés sur LeBron qui, malgré ses 25 points et un quasi triple-double, a perdu 7 ballons. Ça ne pardonne pas dans un match pareil. Avec Steph dans sa forme habituelle et Klay dans ses standards, même la défense ultra physique des Cavs ne peut pas faire grand chose contre ces deux là. Mais l’élément déterminant de cette série reste l’action débile de Draymond dans ce Game 4. Après un échauffourée avec LeBron, le King lui passe par dessus et l’homme à tout faire des Warriors lui met une belle mandale dans les parties, comme à son habitude. Aïe, on ne touche pas à Bron, la NBA risque de suspendre Green au prochain match.

Pour les Cavs, cette défaite les met bien dans la mouise. Kyrie était sur un petit nuage avec 34 points et un numéro de cirque sur son ancien coéquipier devenu un traître, Anderson Varejao. Mais Cleveland s’est montré incapable de stopper Stephen Curry et Klay. Pourtant la défense rugueuse sur le bonhomme avait globalement bien fonctionné, mais quand le poignet du type chauffe… il n’y a plus grand chose à faire. LeBron réalise encore un match grand match mais on sent une certaine passivité sur certains moments et quand son équipe galère pendant plus de 6 minutes pour scorer un seul panier dans le quatrième quart, il ne s’est pas montré. De plus Kyrie et LBJ se sentent un peu esseulés, Kevin Love revient de sa concussion et ne peut vraiment aider son équipe. Les Cavaliers sont menés 3-1 et aucune team n’est revenu d’un tel déficit en Finales NBA. LeBron ira se plaindre en conférence de presse pour le coup de Draymond afin d’espérer une suspension lors du Game 5. La suite ? Vous la connaissez déjà.

Cleveland doit repartir à l’Oracle en étant mené 3-1. Même si Draymond est suspendu, on voit mal LeBron et sa bande s’imposer à l’extérieur. Tout le monde annonce Golden State champion, mais il ne faut jamais parler trop vite en NBA. 

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top