Playoffs NBA

Retour sur le Game 3 des Finales 2016 : les Cavs toujours en vie, et ce n’est que le début

Jamais deux… sans trois. Pour ces troisièmes Finales NBA consécutives entre Cavs et Warriors, on profite de la pause pour revenir sur les deux derniers opus : tout de suite, le Game 3 de la cuvée 2016.

Après une saison historique ponctuée par 73 victoires et autant de “insolent” lâchés en pleine nuit devant nos écrans, les Warriors se présentent en Finales NBA dans la peau de grandissimes favoris. Les deux premiers matchs de la série ne feront qu’étayer ce constat (flashbacks ici, et ) et c’est donc dans la position de la victime à deux doigts de se faire achever que LeBron James et les siens accueillent les champions en titre pour ce Game 3. Deux défaites pour commencer une série, quoi de pire au niveau de la confiance se dit-on, mais bon sang de bon sang, si vous saviez tout ce qu’on s’est dit sans savoir ce qui se passerait par la suite… Mais là n’est pas vraiment la question ce soir, et nous aurons d’ailleurs l’occasion de reparler très vite de tout ça. Notre flashback du soir a donc pour sujet ce Game 3, le retour dans l’Ohio… et le retour à la vie des Cavs. Car ces derniers n’avaient tout simplement pas le choix. Sans Kevin Love laissé au repos après un choc à la tête lors du Game 2, la bande à Tyronn Lue va malgré tout appuyer sur l’accélérateur et actionner le mode Playoffs. Enfin. LeBron James bien sûr (32/11/6 à 14/26) mais aussi Kyrie Irving (30 points et 8 passes) et surtout ce génie de J.R. Smith, qui va allumer cinq fois du parking dans le match pour terminer avec 20 points au compteur.

30 points d’écart au final, la plus belle action de ces Playoffs (jusqu’alors) avec un alley-oop lunaire entre Kyrie et LeBron et surtout un message lancé par une franchise qui ne veut pas en prendre une deuxième de suite après 2015. Parce que 73 wins c’est bien, parce qu’un MVP unanime c’est vraiment très insolent, mais la vraie vérité reste celle du terrain au mois de juin. Un mois de juin qui s’annonce tout simplement historique, et ce matin de fin de printemps n’en sera que l’esquisse…

Warriors 2, Cavs 1, Game 4 à venir à la Q Arena. Les Dubs pensaient mettre leur adversaire KO avant même le retour en Californie mais de toute manière, rien ne se passera comme prévu dans cette série. Et c’est peut-être bien pour cela que l’on s’en rappellera… toute notre vie.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top