Wizards

John Wall se lâche sur le banc des Wizards : cette fois, le meneur y est allé en balançant des noms

C’est que ça le démangeait un peu trop, depuis sa défaite à Boston au Game 7. John Wall avait déjà mentionné son envie de voir le banc des Wizards être amélioré, le meneur a cette fois ajouté le ciment pour blinder son propos.

Attention, on sort le casque et le kevlar car ça tire à balle réelle. Les joueurs de Washington sont peut-être en vacances au plus grand plaisir de certains, mais Jean Mur n’est pas du tout amusé par le fait de regarder les Finales NBA à la téloche et le garçon veut accélérer le processus d’amélioration. Quitte à envoyer des steaks en public ? Quitte à envoyer des steaks en public. Alors on vous rassure, le dragster n’a pas sorti le lance-roquettes pour le pointer vers chaque joueur de son équipe, mais c’est auprès de CSN MidAtlantic qu’il a vidé son sac et deux noms ont pu être mentionnés dans le lot comme vous pourrez le voir ci-dessous : Kelly Oubre et Jason Smith, qui selon Wall auraient dû jouer davantage, merci Scott Brooks. Pas besoin de faire HEC pour comprendre par équation que le duo Brandon Jennings – Bojan Bogdanovic est prié de faire ses valises, surtout que le management de Washington va plutôt devoir se plier aux demandes de meneur. Il est vrai que, sur le terrain, Oubre et Smith apportaient une énergie et une polyvalence qui permettait à Washington de ne pas prendre l’eau. Mais entre l’utilisation réalisée par Scott Brooks et les responsabilités données à ces hommes, la chute était prévisible et elle a mené à un Game 7 affreux de la part du banc des Wizards. Cela tombe bien, John Wall en parle…

“Il faut qu’on améliore notre banc. Pour être vraiment honnête, c’était la raison de notre chute dans chaque match qu’on jouait en demi-finale, notre banc s’est fait dominer. Et cela commence tout en haut, il faut construire autour de vrais joueurs de banc en créant une bonne cohésion. C’est juste ça.

Je pense que c’est là qu’ils ont gagné les matchs. J’ai entendu Marcus Smart dire après le dernier match que je n’avais plus mes jambes. Et il avait raison. Je ne suis pas là à vouloir chercher des excuses, je vais jouer quoi qu’il arrive. Que je rentre ou que je loupe mes tirs, je vais vivre avec. Et je sais que des gens vont dire que j’ai fini à 0/11 au tir, mais j’ai joué et j’ai puisé dans toutes mes forces pour continuer à me battre.

C’est juste que leurs remplaçants sont entrés en jeu et ont bien joué. Je pense que Kelly Oubre aurait pu jouer un peu plus. J’aurais aimé qu’il joue un peu plus et Jason Smith aussi. Mais le coach prend ses décisions et on est derrière lui à 100%. Je pense juste que ces deux gars auraient vraiment pu nous aider.”

Sur le Game 7, il est clair que Scott Brooks nous a rappelé de sacrés souvenirs en faisant son freestyle insupportable avec ses remplaçants. Après 3 matchs à minimum 20 minutes de jeu pour Kelly Oubre ? Moins d’une minute sur le match de la saison, très logique. Après une série digne des plus grandes punchlines de notre génération pour Brandon Jennings ? Six minutes de bonheur durant lesquelles les fans de Boston ont prié pour qu’il reste encore plus longtemps sur le terrain. John Wall étant crevé après avoir galopé comme un fou depuis le début des Playoffs, les piles se vidaient au pire moment possible. Il y a donc l’aspect coaching pour commencer, mais il est vrai que Brooks a dû composer avec des gars qui n’étaient pas les plus utiles. Alors la fameuse question de la poule et de l’oeuf doit être posée : est-ce le banc qui était flingué ou la façon dont l’entraîneur l’avait utilisé et mis en condition ? Pour régler ça, il y aura de vrais changements à opérer cet été, en commençant par laisser Jennings et Bogdanovic partir. Mais vu que pas mal de sous vont aller dans la popoche d’Otto Porter, il faudra avoir le nez fin pour recruter des joueurs capables de contribuer sans tout faire péter. Le développement de Kelly Oubre sera évidemment important, on vérifiera du coup si les propos de Wall seront entendus par un Brooks probablement content de voir son leader parler ainsi.

Dans tous les cas, on ne peut vraiment contredire John : battu 48 à 5 sur le Game 7, le banc des Wizards a été particulièrement abominable. Il faudra donc l’améliorer, pour ensuite voir si Scott Brooks saura bien l’utiliser…

Source : CSN MidAtlantic

Les visiteurs ont tapé :


2 Commentaires

2 Comments

  1. Haky

    29 mai 2017 à 5 h 58 min at 5 h 58 min

    Hello! Je n’ai pas tout comprit? Il voulait que Smith joue plus ou moins? :)

    • Webelieve

      29 mai 2017 à 9 h 27 min at 9 h 27 min

      Kelly Oubre et Jason Smith, qui selon Wall auraient dû jouer davantage. C’est en gras dans le texte 😛

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top