Playoffs NBA

Warriors versus Cavs – poste par poste : les pivots, cols bleus d’une importance capitale

tristan zaza
Source image : montage YouTube

Afin de préparer au mieux ces Finales NBA 2017, il convient de se pencher sur plusieurs aspects qui vont déterminer le futur vainqueur de la série : c’est l’heure de parler des pivots, les géants qui vont devoir se tabasser sous les arceaux.

Partie 1 : les remplaçants

Si les extérieurs sont les joueurs qui feront le plus de bruit sur ces Finales, avec des noms bien plus clinquants et des attentes auxquelles répondre, l’importance des pivots ne pourra être sous-estimée. En effet, toutes les grandes équipes qui ont remporté des titres ont eu un secteur intérieur qui faisait bien le job, la bataille au rebond étant notamment déterminante sur n’importe quel match de basket. Rien de révolutionnaire là-dessus, par contre la tendance smallball l’est davantage, et on pourrait voir de grands ajustements venant de Tyronn Lue et le duo Kerr-Brown tout au long de la série. Un peu de Kevin Love en cinq par moments ? De même pour Draymond Green ? Et quel temps de jeu donner à des gars comme Channing Frye ou JaVale McGee ? Tristan pourra-t-il se défaire d’un lutteur comme Zaza ? Autant de questions qui devront être abordées lors de chaque rencontre, et qui pourra déterminer l’issue de certains soirs. Ces deux équipes peuvent prendre feu à n’importe quel moment derrière l’arc, mais aucune ne pourra envisager un titre sans un gros taf des intérieurs de l’ombre.

# Cleveland Cavaliers :

  • Joueurs : Tristan Thompson et Channing Frye (+ Kevin Love par séquences)
  • Statistiques sur ces Playoffs : 17 points, 11,1 rebonds, 1,3 contres
  • Force : le spacing de Frye, l’activité de Tristan
  • Faiblesse : options très limitées

Autant être clair d’entrée, Tristan Thompson va devoir sortir la série de sa vie pour donner un avantage aux siens. Pourquoi ? Deux raisons assez simples. La première, c’est que derrière lui les options sont très courtes pour Tyronn Lue, seul le quintet avec Kevin Love en pivot pouvant faire souffler le Canadien. On adore Channing Frye, mais son temps de jeu est en chute libre, la mobilité des Warriors le fera souffrir et le vétéran a joué un total de… 0 minutes, lorsque les Cavs ont réalisé leur comeback l’an dernier. Concernant Edy Tavares, (1) bonne blague et (2) le garçon est blessé à la main, on oublie. Il y aura donc une haute-dose de Tristan en-dessous, des séquences avec Kéké en 5 pour avoir LeBron en 4 et des snipers dans tous les sens, en priant pour que Thompson ne prenne pas de sales fautes. Car si le bûcheron se fait avoir par ce malin de Zaza Pachulia et d’autres filouteries adverses, ça va transpirer dans l’Ohio vues les options derrière TT. L’avantage existant tout de même côté Cavs, c’est le faible nombre de points autorisés au rebond offensif (11,6) ainsi que les points dans la peinture (42,2), mais ces chiffres sont aussi pris sur des bases face à des équipes… de l’Est. Donc lointaines du rythme imposé par les Warriors.

# Golden State Warriors :

  • Joueurs : Zaza Pachulia, David West, JaVale McGee (+ Draymond Green par séquences)
  • Statistiques sur ces Playoffs : 17,7 points, 10,5 rebonds, 2,3 contres
  • Force : la taille et la puissance des trois géants
  • Faiblesse : spacing et scoring, sauf avec Draymond

Si les Dubs ont pris Zaza Pachulia, David West et JaVale McGee cette saison, c’est pour ce type de rendez-vous. L’an dernier, Tristan Thompson a tourné en double-double sur la finale et les Warriors savent que Tyronn Lue misera beaucoup sur lui. C’est donc Zaza qui devrait obtenir le rôle principal, celui de boxer le Canadien le plus solidement possible, pour éviter des deuxièmes chances aux Cavs et limiter l’impact de Tristan. David West et JaVale McGee se partageront quelques minutes en remplaçants, lorsque le cinq de la mort ne sera pas utilisé par Kerr-Brown avec Draymond en 5, mais on parle ici de quelques miettes. Suffisantes pour avoir un impact ? Tout à fait. La longueur de McGee pourrait poser des problèmes sur 10 minutes de jeu, que ce soit dans les airs en attaque ou en protection de cercle en défense. Cependant, on risque tout de même de finir la plupart du temps avec le fameux quintet KD-Green-Iggy-Klay-Curry, avec quelques modifications réalisées en pleine rencontre. Le désavantage des Warriors sur ce poste de pivot est clairement au niveau du scoring puisqu’il n’y a pas un seul joueur pouvant efficacement avoir le même rôle que Thompson, mais les cols bleus de Golden State chercheront justement à le limiter pour forcer des changements dans le camp d’en face.

AVANTAGE : GOLDEN STATE WARRIORS

Parmi tous les pivots présents dans cette série, ce sont les Cavs qui possèdent le meilleur en Tristan Thompson. Malheureusement, le bûcheron pourrait vite se retrouver dans la merde s’il est ciblé par le tabassage des Zaza-West-McGee, et Cleveland en pâtirait avec peu de solutions derrière. On s’attend évidemment à un poste 5 davantage partagé par des copains comme Kevin Love ou Draymond Green, mais pour ce qui est des vrais pivots présentés sur ces Finales 2017, les options des Warriors sont plus rassurantes sur le papier.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top