Magic

Le GM du Magic est clair sur la Draft 2017 : prendre le meilleur talent possible, quel que soit le poste

Draft prospects 2018
Source image : TrashTalk montage YouTube

Arrivé ces derniers jours sur son nouveau poste, John Hammond sait qu’il aura un sacré travail à abattre lors des prochaines semaines : le Magic a besoin de talent, et il compte bien en apporter dès maintenant.

L’ancien-architecte des Bucks n’avait pas fini son boulot à Milwaukee, mais la transition était prévue depuis quelques temps. Après avoir réussi à sélectionner des joueurs comme Giannis Antetokounmpo, Jabari Parker, Malcolm Brogdon ou Thon Maker, ce bon Hammond sait qu’il débarque en Floride avec une belle réputation. Maintenant, quand on voit le bordel laissé par Rob Hennigan à Orlando, il va falloir être patient et optimiste chez les fans du Magic. Cela tombe bien, invité sur Sirius XM Radio cette semaine, le nouveau GM de la franchise ensoleillée s’est exprimé sur le boulot à venir et notamment la Draft. Orlando est 6ème de cette cérémonie 2017, un spot aussi avantageux que flippant. Car tout en haut du panier, de grands talents seront sélectionnés en premier, mais qui aura le nez assez fin pour prendre le joueur au-dessus du lot ? Le Magic se sent bien dans ce siège et Hammond n’a rien dévoilé de secret. Cela tombe bien, il n’y en a pas vraiment dans sa franchise aujourd’hui. Il faut du talent, du talent et encore du talent, pour entourer les jeunes d’aujourd’hui que sont Evan Fournier, Elfrid Payton, Nikola Vucevic, Bismack Biyombo, Terrence Ross et Aaron Gordon.

Ce sera très intéressant. Notamment car je considère que cette Draft est assez fournie en terme de talents disponibles, surtout dans le haut u classement. Nous sommes 6èmes et nous nous sentons bien, car nous allons prendre un bon joueur qu’on souhaitera garder longtemps. Maintenant, désolé de devoir tomber dans les clichés mais on va vraiment regarder le meilleur joueur disponible à notre spot. Ce sera aussi simple que ça, je ne pense pas qu’on va parler de postes à remplir impérativement, il sera simplement question de prendre le meilleur talent possible et un qui puisse nous aider sur le long-terme.

Déclarations tout à fait logique venant de John Hammond, car Frank Vogel a besoin de vrais joueurs pour construire quelque chose. Ce n’est pas pour tacler à la gorge les talents actuellement présents dans son effectif, mais le coach du Magic ne possède certainement pas un groupe possédant ne serait-ce qu’un ou deux All-Stars potentiels. Fournier fait le boulot sur sa ligne arrière, Gordon a encore beaucoup de taf à gérer, Vucevic a atteint une sorte de plafond statistique, Biyombo ne va pas devenir un joueur de pick and pop et Payton a lui aussi besoin de temps. Personne n’est véritablement intouchable dans le cinq majeur, et c’est en ça que les paroles du GM sont pertinentes. Ce qu’il faut, c’est un gars suffisamment talentueux pour qu’un projet réel se lance, autour de lui, autour d’une identité et un vrai plan de route. Aujourd’hui ? Il y a une accumulation de joueurs corrects à Orlando, en priant pour qu’un de ceux-ci explose. Malheureusement, cela ne marche pas comme ça. On l’a vu plus d’une fois ces dernières années, ce sont une ou deux vraies pièces qui doivent se séparer du lot et mener cette reconstruction, comme les Nuggets l’ont observé avec Nikola Jokic et bientôt Jamal Murray.

De Jayson Tatum à Jonathan Isaac, en passant par Dennis Smith, Malik Monk ou Frank Ntilikina, Orlando a des options et devra attendre patiemment que les 5 premiers de la Draft soient sélectionnés. Une fois l’heure du Magic arrivée ? Le plus gros talent devra être récupéré, on compte sur Hammond et son blair pour faire le bon choix. 

Source : Sirius XM Radio


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top