News NBA

Plutôt jouer avec Jordan ou avec LeBron ? Paul Pierce répond Mike, Tracy McGrady répond cyborg

LeBron James
Source image : YouTube

Les débats les plus déchaînés continuent autour de Jordan et LeBron, alors qu’on n’a pas encore joué une seule minute des Finales NBA : choisissez votre camp, les arguments du jour viennent de The Jump, l’émission diffusée sur ESPN.

Et ce sont deux jeunes retraités qui se sont rentrés dedans, sur la fameuse question du GOAT. Pour rendre le bordel intéressant, l’équipe de Rachel Nichols avait décidé de diviser la discussion en plusieurs parties. Avec qui jouer, qui est le plus dur à défendre, à qui donner la balle pour le dernier tir du match et avec qui traîner en dehors des parquets. Un quatuor des plus chouettes, qu’on vous invite à exposer à vos coéquipiers lors de vos prochains débats enflammés, mais pour le moment on se penchera surtout sur les avis de Tracy McGrady et Paul Pierce. Cela tombe bien, les deux anciens All-Stars ont affronté LeBron et Jordan dans leur carrière, certainement pas Michael au sommet de son art mais avec quelques bons restes lors de son passage par Washington. Et lorsqu’il a été question de définir avec quel joueur il valait mieux jouer, T-Mac et The Truth se sont évidemment séparés. Pendant que l’un souhaite jouer davantage collectivement, l’autre ne jure que pour la gagne. Difficile d’en vouloir à l’un ou l’autre, chaque débat autour de James et Michael tourne à la baston général avec des préférences propres à chacun. On vous laisse donc avec les plaidoiries des deux hommes, eux qui marquent des points très pertinents.

Je choisirais LeBron, notamment car j’ai une mentalité de scoreur. Il élève le niveau de jeu de ses coéquipiers. Si je commençais une équipe, je prendrais LeBron en premier car même avec peu de talent il arriverait à rendre chaque gars meilleur. Le fait qu’il pense à passer la balle avant de scorer et que son équipe élèvera son niveau de jeu global. Michael essayait de planter ses 30 ou 40 points tous les soirs, il ne cherchait pas en premier à rendre ses coéquipiers meilleurs. Toi par exemple (Pierce), en connaissant ta mentalité sur le parquet, tu préférerais te mettre en retrait et regarder Jordan jouer, ou bien être avec un joueur qui va chercher à te responsabiliser sur le terrain tout en restant excellent, sans garder la balle pour lui ? – Tracy McGrady

Je veux gagner, tout simplement. Et Jordan, c’est un vainqueur. Que ce soit à l’université ou en NBA, quand le match doit être remporté, qui tu veux avoir à tes côtés ? Voilà ce qui m’importe en premier, voilà avec qui je veux jouer. Jordan est le meilleur joueur de tous les temps, il demandait l’attention de tous ses coéquipiers. Alors certes, il n’élevait peut-être pas le niveau de jeu de ses coéquipiers avec des passes, mais il le faisait avec son attitude. Quand tu jouais avec lui, tu devais prendre sa personnalité sur le terrain. Si je souhaite gagner des matchs et je sais que Jordan a un talent supérieur au mien, alors je dois le regarder jouer. – Paul Pierce

Pas les mêmes joueurs, pas les mêmes époques, pas les mêmes approches. On continue dans l’opposition dans les visions du jeu, et c’est peut-être ça qui rendra le débat interminable. Car on peut retourner toutes les statistiques, les accomplissements, les déclarations et les adversaires, à partir du moment où LeBron et Jordan sont fondamentalement différents dans leur façon d’aborder un match, il n’y aura pas de véritable issue rassemblant tout le monde. Chacun pourra avancer ses arguments, et ici ceux de Pierce comme de McGrady sont pertinents. Maintenant, dans quel camp vous situez-vous ?

L’épisode 67934687125 de Jordan versus LeBron vient de s’achever, on se retrouve dans quelques minutes pour une nouvelle déclaration qui va encore mettre la planète basket dans tous ses états.

Source : The Jump – ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top