Wizards

John Wall veut bien prolonger à Washington sous certaines conditions : en gros, faut améliorer le banc…

John Wall

Il veut gagner, Jean Mur !

source image : NBA League Pass

Si les All-NBA Teams ont fait perdre de l’argent à certains, elles en ont fait gagner à d’autres, par exemple : John Wall. Le meneur peut signer une fat prolongation avec Washington cet été mais il a des conditions, le coquin…

Alors que la saison des Wizards partait mal avec une belle place de 12ème de Conférence Est lors du mois de novembre, les mecs de la capitale se sont repris et ont proposé un basket alléchant sur tout le reste de l’année. Résultat ? Quatrième derrière Toronto, Cleveland et Boston. Washington est entré dans la cour des grands cette année grâce à son duo John Wall – Bradley Beal et des lieutenants qui connaissent leur rôle. Jean Mur a réalisé une saison énorme en validant sa place au All-Star Game et plus récemment dans la troisième All-NBA Team, chapeau garçon. 23 points, 10 passes de moyenne et un gros leadership, c’est honnête. Bonus, avec le nouveau CBA négocié en fin d’année dernière, il est éligible à une “Designated Veteran Player Extension” du fait de sa sélection dans cette équipe. Il peut donc parapher une prolongation de 4 ans et 170 millions de dollars dès cet été, celle-ci prendra effet dès la fin de son contrat actuel en 2019.

Ça fait beaucoup d’argent et une situation stable pour Jean Mur, qui pourra assurer l’avenir de sa famille et même des générations suivantes. Cependant, le garçon a des conditions. Avant toute chose, il veut rencontrer son front office pour discuter du banc de son équipe. En plus de devoir resigner Otto Porter, élément indispensable de l’équipe, il est clairement nécessaire d’améliorer la second unit de sa team. En Playoffs, c’est sûrement ce qui a causé le plus de soucis aux sorciers. Le cinq de départ sur le terrain ? Boston ne tenait pas trop le rythme. Mais quand fallait faire des changements ça commençait à parler sérieusement chinois pour Scott Brooks. Malgré l’addition utile de Bojan Bogdanovic, l’apport général était trop limité. Coucou Brandon Jennings ? 2 points de moyenne en 13 minutes pendant les phases finales. Pour espérer aller plus loin que les demi-finales de Conférence, il faut des lieutenants plus solides et ça, John l’a bien compris.

Je pense que nous devons ajouter des pièces à notre banc. Pour être honnête, je pense que ça a causé notre chute. Dans ces séries notre banc a été dominé. Puis il faut garder ensemble les joueurs du noyau principal, mais si certains gars ne veulent pas être ici, il faut les laisser partir.

Pas très sympa pour ses coéquipiers le meneur, même si il a été superbe tous les Playoffs, il s’est bien écroulé au Game 7 aussi. Cependant, dans le fond, il a tout de même raison. En tout cas, il a annoncé qu’il n’irait pas draguer les agents libres, c’est donc à son front office de faire le boulot : après tout, c’est le leur.

John a la possibilité de s’inscrire dans sa franchise sur du long terme. Mais il souhaite surtout attendre de voir si son équipe se renforce, petit moyen de pression pour faire bouger les supérieurs. Allez, au boulot. 

source : SlamOnline

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top