Spurs

David Lee blessé au genou : rupture du tendon annoncée, c’est le moral des Spurs qu’il faut opérer

David Lee

Tony, genou.
Kawhi, cheville.
LaMarcus, talent.
David Lee, genou.
Ça va les gars ?

source image : nba.com

Chaque jour ne suffira bientôt plus à sa peine côté Spurs. Après Tony Parker et son quadriceps, après Kawhi Leonard et sa cheville, après LaMarcus Aldridge qui a perdu son talent entre deux aéroports, c’est donc David Lee qui a été touché cette nuit. Genou qui vrille après deux minutes de jeu seulement, ça commence à faire beaucoup dans la colonne du pas d’bol…

Le pire dans tout ça, c’est que le rouquin était parti pour nous sortir un bon petit match. Deux possessions, deux clinics au poste. Main Gauche, main droite, surtout garder les deux pieds bien vissés au sol. Le vétéran semblait avoir compris qu’il pouvait encore être le facteur X d’un match NBA important mais malheureusement le karma dégueulasse des Spurs mettra finalement 140 petites secondes à le rattraper. Pick and roll de grand-pères avec Manu Ginobili, Davidou qui roule au panier… mais qui fait la rencontre de Draymond Green venu en aide. Contact viril et surtout la jambe gauche de l’intérieur de San Antonio qui heurte le sol alors qu’elle est en pleine extension, on ne vous fait pas un dessin.

David Lee quittera finalement le terrain sans même tenter le lancer qui lui était dévolu, mettant du coup un terme très prématuré à son match et permettant à Joel Anthony de venir se ridiculiser quelques secondes à sa place. Accompagné au vestiaire par les toubibs texans… et une chaise roulante, Dawid ne remontrera pas sa rousse frimousse sur le banc et passera aujourd’hui une IRM dont Gregg Popovich attendra les résultats avec une goutte de sueur au front, d’autant plus que l’on annonce une rupture du tendon…. Non pas que David Lee soit le genre de mec capable de révolutionner la série, mais il arrive un moment où il va falloir chez les Spurs commencer à se poser des questions sur la présence d’éventuels marabouts autour de l’AT&T Center. Coup dur donc pour SA mais surtout pour un joueur de 34 ans qui devra sans doute batailler pour revenir sur les parquets. Pfiou…

Voilà qui sonne donc la fin de saison de David Lee, et Gregg Popovich devra donc probablement composer avec une raquette Aldridge/Gasol/Bertans/Dedmon pour le Game 4. Cette Finale de Conférence était déjà une sacrée montagne à surmonter, on dirait bien que le destin a décidé qu’il n’avait pas de temps à perdre avec ces conneries…

 


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top