Cavaliers

J.R. Smith s’attend à prendre des coups ce soir : il en connaît un rayon Gérard donc on le croit

Jae Crowder J.R. Smith

On se rappelle de la belle droite d’il y a 2 ans !

source : slamonline

Les Celtics ont été dominé dans tous les aspects lors du Game 1 de la série contre les Cavaliers. Pour ne pas que cela se reproduise, le squad de Beantown va devoir être agressif d’entrée. Et J.R. Smith s’attend à recevoir quelques coups bas ce soir…

Quand Jr Smith vient devant les caméras pour parler de coups bas, c’est toute la planète NBA qui rigole. Pourtant l’intéressé a raison, si Boston ne veut pas perdre ce soir, il faut jouer dur et physique. Et cela implique forcement quelques échauffourées entre les joueurs. Les Cavs ont éteint le TD Garden dès la première mi-temps et c’est seulement en deuxième période que le squad de Beantown s’est légèrement énervé, d’abord avec Marcus Smart ou encore Isaiah Thomas qui essaye d’attraper le pied de Kéké Love. La frustration amène souvent des gestes anti-sportifs et c’est pareil dans toutes les disciplines. De plus, tout au long de l’année on a vu les lutins verts ne pas avoir peur de rentrer dans l’adversaire et trashtalk un peu. Jr et ses potes sont donc prêts pour un match rugueux.

“Quand ils sont dos au mur, ils jouent mieux, comme nous. On doit s’attendre à des actions sales, des coups-bas, parce qu’ils se battent pour leur survie. Il faut le comprendre et continuer à faire ce qu’on fait. Ils vont se battre et jouer des coudes, comme ils en ont l’habitude, ils ont joué comme ça toute l’année.”

Un peu ironique venant de la part de notre Jr, sachant que le garçon avait gentiment giflé Jae Crowder dans la série d’il y a deux ans entre ces deux mêmes équipes. En dehors de ça, les Celtics doivent surtout s’adapter stratégiquement en jouant plus small. Isaiah et Al doivent montrer la voie à leurs lieutenants dès le premier quart temps, les Celtics ayant tendance à se laisser marcher dessus dans le début des matchs. Le public du TD Garden sera derrière eux, à condition qu’ils ne partent pas comme au Game 1. Pour LeBron et son coach, il s’agit avant tout de rester calme. Dans l’effectif des Cavaliers, tout le monde se rappelle de la clé de bras qui a privé Kevin Love de Playoffs il y a deux ans, surtout que l’objectif est d’arriver en finale NBA en rythme et sans aucune blessure qui pourrait être handicapante contre Golden State.

Attendez vous ce soir à un match musclé et on peut compter sur Gérard notamment pour répondre aux avances des Celtics. Le but pour les champions en titre est de rester calme et gérer tranquillement son match, et Kevin, protège bien ton épaule mon grand. 

Source : SlamOnline


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top