Jazz

George Hill pourrait quitter Utah cet été : une petite année chez les mormons pour faire remonter sa cote !

George Hill

L’argent ou les victoires, George Hill voudrait les deux.

Source image : NBA League pass

George Hill a réalisé une très bonne saison sous les couleurs du Jazz cette année et a fait remonter sa cote en flèche. À tel point que le front office de Utah ne pourra peut-être pas le garder si la concurrence propose une grosse offre…

Avec Gordon Hayward et George Hill à prolonger cet été, la free agency s’annonce tendue pour les mormons. La priorité de la franchise reste l’ailier, qui coûtera sûrement beaucoup d’argent s’ils veulent le retenir. Mais que faire avec le meneur ? Il a réalisé une excellente saison avec 17 points à 47% au tir et 4 passes de moyenne en 31 minutes, une nette progression par rapport à sa dernière saison à Indiana avec 4 points en plus en 3 minutes de moins. George a retrouvé une seconde jeunesse près du Lac salé. Il sait qu’il aura forcément des offres d’autres équipes et cela explique peut-être pourquoi il n’a pas trouvé d’accord avec son front office pendant la saison pour une prolongation. Pourtant, le GM Dennis Lindsey compte bien trouver un terrain d’entente selon Mike Sorensen de Deseret News, et on le comprend.

“Je lui ai dit que s’il recevait d’une autre équipe une offre de dingue et que c’est nous qui lui avons permis de décrocher cette proposition, on ne sera pas amer. Il nous a aidés cette année. Il y a une chance que nous soyons la meilleure option pour lui. Sur le terrain, il colle parfaitement à l’équipe, et il a l’ADN du Jazz en lui.”

Et comment, Hill a grandement aidé Utah dans sa belle saison qui les a propulsés à la cinquième place de la Conférence Ouest. Le garçon aura beaucoup d’offres d’équipes qui cherchent un meneur titulaire solide et avec de l’expérience. Avec l’embarras du choix, il prendra logiquement l’offre la plus alléchante et le Jazz aura du mal à s’aligner dessus. Mais peut-être qu’avec les bons résultats de cette année, il risque de réfléchir à deux fois avant de partir vers une autre équipe. L’argent ou gagner, le grand dilemme de la NBA. Petite information supplémentaire, Milos Teodosic serait très courtisé par la franchise de Rudy Gobert. Il représente sûrement l’alternative la plus plausible à l’ancien d’Indiana. Cependant le magicien serbe va sans aucun doute demander beaucoup d’argent aussi pour réaliser le grand saut vers l’Amérique. Et puis Quin Snyder est aussi l’ancien assistant coach du CSKA Moscou…

Alors George on fait quoi ? On gagne à Utah ou on va se la couler douce ailleurs ? Le cadre de vie peut aussi jouer, mais si front office du Jazz veut conserver son meneur, il faudra sortir le chéquier. 

Source texte : Deseret News


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top