Celtics

Markelle Fultz se voit bien jouer avec Isaiah Thomas : l’avenir s’annonce radieux à Boston

Markelle Fultz

Commencer la NBA dans une équipe qui gagne, c’est pas trop mal…

source image : YouTube

Boston est en finale de conférence et possède désormais le 1er choix de la Draft qui arrive grâce à ce trade magnifique avec Brooklyn en 2013. Autant dire que les fans de la franchise du Massachusetts sont en roue libre, en plus Markelle Fultz se verrait bien jouer avec Isaiah…

Il y a de quoi se réjouir si on est fan de la plus légendaire équipe de la ligue. Même si la défaite d’hier face au King et sa bande laisse un goût amer dans la bouche des supporters, ils peuvent d’or et déjà se réjouir d’avoir bientôt dans leur rang le meilleur prospect possible le 22 juin. L’avantage c’est que Fultz a l’air plutôt chaud pour aller jouer à Boston et qu’avec le lutin du squad de Beantown, ils se connaissent bien, les deux étant originaires de Seattle. Ils ont déjà joué ensemble l’été pour s’amuser et le petit nouveau aimerait créer quelque chose d’explosif à Boston.

“Isaiah et moi formerions un super backcourt. Je pense que l’opportunité pour moi d’être là-bas est magnifique, lui pourrait jouer sans le ballon, car je pense qu’il est meilleur là dedans. Ou même lui avec le ballon et moi sans. L’entente serait formidable. J’aime ce jeu et je pense que je suis assez polyvalent pour jouer meneur ou arrière. Peu importe l’équipe, tant qu’elle veut gagner, je serai là pour ça.”

Avec 23,2 points, 5,7 rebonds et 5,9 assists le tout à 50% au tir à la faculté de Washington (l’état), Fultz a déjà des statistiques énormes pour son âge. Maintenant il est important de nuancer la chose, son équipe jouait dans une ligue mineure de la NCAA, il était le seul dépositaire de l’attaque et ne s’est pas frotté aux autres lors de la March Madness. Malgré tout, il a le profil idéal pour la NBA, en plus de ça le jeune est humble et terre à terre d’après son coach de fac, essentiel dans la ligue sachant qu’il va affronter des monstres et qu’il faut savoir rester droit dans ses baskets, n’est-ce pas la famille Ball ? Sinon, comme il le dit si bien, il peut jouer sur les deux postes à l’arrière grâce à sa taille et son envergure (1m93 pour 2M d’envergure). Avec un coach comme Brad Stevens, il aura toutes les clés en main pour évoluer rapidement, surtout qu’on le voit dans ses Playoffs, les lutins verts manquent d’un apport en scoring supplémentaire et surtout constant, et c’est que Markelle peut proposer rapidement. À voir maintenant si Boston ne va pas essayer de récupérer un All-Star en échangeant le pick, on laisse la décision dans les mains de Danny Ainge.

Le jeune de Seattle est motivé, sûr de lui et prêt à jouer dans une équipe qui gagne déjà. Cela implique quelques sacrifices mais si ça marche, attention à Boston qui avec son noyau dur risque de devenir une grosse écurie capable de concurrencer LeBron, cette année c’est trop juste. 

Source : CSNNE / Boston CSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top