Lakers

Les Lakers actifs sur le marché des agents-libres cet été ? Non, le all-in est prévu pour 2018

Paul George

Coucou toi.

Source image : Youtube

Avec un été crucial qui approche et des fans qui n’en peuvent plus de nager dans la merde au fond du classement, les Lakers savent qu’ils vont devoir préparer et assumer un plan d’attaque très précis : apparemment, on reste discrets cet été pour débarquer en force dans un an.

Magic Johnson et Rob Pelinka vont avoir pas mal de pression sur leurs épaules, dans les mois à venir. Car à peine débarqués à la tête des Lakers, les deux hommes savent qu’ils seront jugés sur leurs premiers choix, leurs premières décisions, ainsi que les résultats directs de celles-ci. Un jeu cruel, tant l’impatience des fans est évidente, mais qui peut aussi faire du duo un carton plein au box office californien. Reprenant un navire qui s’enfonçait dans les abysses, Magic et Rob ont des jeunes à drafter, des joueurs à signer et une identité à installer chez les Lakers. Du coup, de façon assez logique, on s’interroge dans la cité des anges concernant l’attitude de la franchise cet été. Avec de la place dans la banque (moins de 70 millions de contrats déjà garantis pour l’année prochaine) et un statut historique toujours aussi marquant, il va bien falloir que le Hall of Famer nous dégote un All-Star quelque part, non ? Ah non ? Et bien, pas vraiment. L’excitation des débuts ne doit pas se transformer en précipitation dans les actes, un point sur lequel Magic a préféré être très clair dès aujourd’hui. Invité chez Sirius XM Radio pour évidemment parler de la Lottery, Earvin n’a pas tourné autour du pot pendant très longtemps. Si vous attendez des signatures de folie cet été, changez tout de suite d’état d’esprit.

Je suis excité par les possibilités qui s’offrent à nous. Et on a de la place, financièrement parlant. Donc si on veut être des acteurs sérieux sur le marché des agents-libres, on peut. Mais je pense qu’on n’agira pas ainsi cet été car on veut être prêts pour le suivant. Quand on regarde les gros joueurs qui seront disponibles cet été, la plupart vont prolonger dans leur franchise : Kevin Durant, Stephen Curry, ils vont avoir leurs 30-35 millions par saison, probablement. Et les autres agents libres qui seront également disponibles, je pense qu’ils agiront de la même façon. Chris Paul, Blake Griffin, par exemple. Donc on pense que l’été 2018 sera très excitant pour nous.

C’est qu’il a pas tort, le sourire Colgate. Cet été, il y a en effet de fortes chances pour que les très gros poissons privilégient des prolongations plutôt qu’un départ ailleurs. Et donner des contrats XXL à des joueurs de second-niveau, c’est plutôt mauvais délire. Par contre, dans un an ? Bonjour la petite classe de joueurs qui pourraient faire leurs valises. Paul George, DeMarcus Cousins, DeAndre Jordan, Carmelo Anthony, LaMarcus Aldridge, Russell Westbrook ou encore Isaiah Thomas, des dossiers tous très différents mais qui peuvent donner le smile au management des Lakers. Car même s’il est évident que des garçons comme Isaiah ou Russell ne vont pas mettre un coup de poignard dans le dos de leur franchise, Paulo, DeMarcus ou Melo sont une toute autre affaire. On connaît l’attirance mutuelle entre George et les Lakers, cela ne sert à rien de se précipiter cet été en grillant de la marge salariale. Surtout que, mine de rien, si Rob Pelinka sélectionne Lonzo Ball à la Draft comme cela semble se diriger, que la hype prend aux côtés de Brandon Ingram au Staples Center et le bilan de l’équipe augmente concrètement, il sera bien plus excitant de vendre le projet aux agents libres que de le faire cet été autour de nombreuses incertitudes. Logique, logique.

Il va donc falloir être encore un peu patient, mais de façon positive chez les fans des Lakers. L’équation est bien pensée par le management californien : construire un bon groupe, sans trop dépenser, peut mener à de bons résultats, une excitation globale, qui sera capable de séduire de gros agents-libres. Duh.

Source : Sirius XM Radio


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top