Documentaires

Grant Hill – Beyond the Glory : le documentaire de 43 minutes qui donne la chair de poule

Si la plupart des fans d’aujourd’hui apprécient LeBron pour sa taille, sa puissance et sa polyvalence, les anciens savent qu’avant lui un autre joueur faisait des ravages dans son genre sur les ailes : Grant Hill, une carrière prometteuse finalement gâchée par les blessures.

Tellement de tristesse, quand on voit le potentiel qu’avait le bonhomme formé à Duke et qui atterrissait chez les Pistons. Lorsque Grant débarquait en NBA, c’est comme si la suite de Jordan était toute trouvée. On parlait de lui comme du joueur élu par les dieux du basket, afin de reprendre le flambeau et permettre à Mike de prendre sa retraite paisiblement. Spectaculaire, intelligent, athlétique, exemplaire et collectif, Hill était tout ce qu’on pouvait désirer chez un franchise player… sauf la durabilité. Foudroyé par des problèmes aux pieds qui sont ensuite remontés tout le long des jambes, l’ailier du futur a finalement été forcé à rester dans le passé, en passant par des étapes les plus sombres. Opération, double-opération, triple-opération, jusqu’à même frôler la mort en 2003 suite à une grave infection, Grant est un ange qui a marqué sa génération mais n’aura jamais touché le paradis qui lui était promis. Dans ce documentaire à l’ancienne signé Beyond the Glory, le récit de sa carrière est tracé avec justesse et beaucoup d’émotion. Une histoire pleine d’humilité, pour se rappeler aussi que le basket n’est qu’un jeu.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top