Rockets

Mike D’Antoni veut faire des Rockets une Top 10 défense de la Ligue : avec le barbu, have fun

James Harden

Defensive Player of the Siècle.

Source image : Reddit

La désillusion du Game 6 perdu face aux Spurs est encore là, mais les Rockets savent qu’ils doivent aller de l’avant. Cela tombe bien, Mike D’Antoni a de gros projets pour cet été, notamment… en défense.

En seulement un an, l’ancien moustachu a totalement retourné la franchise texane, redonnant un élan positif et des espoirs gigantesques pour les habitants de Houston. Une superbe saison régulière, des Playoffs qui se terminent mal mais ont tout de même montré des signes très positifs, si le dernier souvenir est dégueulasse il ne doit pas effacer les derniers mois de compétition, qui sont très prometteurs pour H-Town. Première révolution opérée par MDA ? Avoir placé James Harden en meneur, un petit changement de style qui a propulsé le barbu au sommet de la Ligue et fait des Rockets une des équipes les plus fun à regarder cette saison. Le job du coach, main dans la main avec son management, aura été également intéressant autour de joueurs comme Clint Capela, Eric Gordon ou Sam Dekker, des copains qui auront à coeur de faire encore mieux la saison prochaine. Et c’est justement ce que souhaite D’Antoni pour la campagne qui démarrera en octobre prochain. L’attaque, pas d’immense chantier à réaliser si ce n’est apporter d’autres manieurs de ballons responsables, qui puissent permettre à Harden de ne pas tout avoir sur ses épaules. En défense cependant, le potentiel des Rockets est immense et le terrain peu exploité : Mike est prêt à bouffer des épinards pendant des mois, si cela peut permettre à sa franchise de passer au level supérieur. C’est auprès du Houston Chronicle qu’il a pu exprimer son plan estival.

“On a fait de nombreux pas vers l’avant. Notre année fût positive, on ne peut pas se laisser tomber. Nous savons que ce n’était pas assez bien, ce n’est pas assez bien pour qui que ce soit. Donc on va s’améliorer, on va ajouter des options à la fois offensivement et défensivement. L’attaque c’est bon, on a fait ce qu’il fallait cette saison et même si on va encore progresser, c’était déjà bien. Défensivement, c’est là qu’on va devoir se retrousser les manches car on souhaite parler d’une des 10 meilleures défenses de la Ligue. Voilà la clé. Mais je garantis qu’on va s’améliorer.”

Oui, vous avez bien lu : Houston, une des 10 meilleures défenses de la Ligue. Ce qui peut en faire marrer beaucoup quand on connaît le Défenseur de l’Année qu’est James Harden, mais en même temps les soldats qui entourent le barbu ont de grosses qualités défensives. Clint Capela, Patrick Beverley, Trevor Ariza, Eric Gordon ou même Sam Dekker, des copains qui en veulent dans leur propre moitié de terrain. En soit, les Rockets n’étaient pas affreux cette saison, c’était la 18ème meilleure défense de toute la Ligue. Mais D’Antoni le sait mieux que quiconque, dans la NBA actuelle, il est impossible de concevoir le moindre titre de champion sans avoir une attaque et une défense dans le Top 10 des ratings. C’est notamment ce qui fait le succès des Warriors, la capacité des Cavs à pouvoir briller quand ça resserre derrière, et la présence des Spurs encore et toujours au mois de mai. Le recrutement des Rockets sera donc intéressant à observer, car il faudra justement chercher des joueurs de métier dont l’envie sera de protéger l’arceau texan. Avec une attaque déjà infernal, ajouter un verrou collectif de qualité serait en effet une excellente piste à suivre pour Houston.

Toujours est-il qu’il faudra bosser la discipline des Rockets quand les défenses adverses se resserrent. Mike D’Antoni a du pain sur la planche, mais ses fans peuvent être rassurés : s’il est prêt à bosser sur sa défense, tout est possible dans le Texas.

Source : Houston Chronicle

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top