Kings

Les Kings rattrapés par leurs conneries : des agents refusent que leurs petits soient testés chez eux

Kings
Source image : Sactown Royalty

Si les Playoffs occupent la grande partie de nos journées, il ne faut pas oublier que la Draft arrive dans un peu moins de 6 semaines. Actuellement, les futurs draftés sont testés par de nombreuses franchises, dont les Kings… qui connaissent quelques galères.

Voilà ce dont on parlait en février dernier, lorsque le transfert de DeMarcus Cousins avait eu lieu. Conservé pendant longtemps à Sacramento et persuadé qu’il n’allait pas se faire échanger, le pivot aux mains de fée était catapulté à New Orleans quelques minutes après la fin du All-Star Game, ce qui nous poussait à émettre la suggestion suivante : maintenant que les éléments de l’affaire ont été rendus publics, comment le management des Kings va pouvoir paraître crédible sur le marché de la NBA ? Non seulement jurer auprès d’un athlète qu’il ne sera pas transféré avant de le bouger, mais surtout affirmer par la suite qu’un meilleur deal aurait pu être obtenu un peu plus tôt, voilà le niveau de bordel qui entourait et entoure encore Vlade Divac et Vivek Ranadive. Un nettoyage compréhensible pour tourner une page venant du duo basé en Californie, mais tellement mal exécuté que les répercussions allaient forcément se ressentir. Et bien bingo, ça n’a pas loupé, puisque Chad Ford d’ESPN nous confirme que des agents de jeunes joueurs bientôt draftés persuadent actuellement leurs clients qu’il ne faut pas faire de workout pour les Kings. Non, non, non, on ne va pas à Sacramento, car ça sent le traquenard à plein nez.

“Ce serait une faute professionnelle de laisser mes clients jouer pour eux,” affirme un agent de longue-date. “J’ai eu des clients qui ont joué là-bas. Cela reste le management le plus dysfonctionnel de toute la Ligue, et de très loin. Comment pouvez-vous faire confiance à ces gars, concernant un de vos joueurs ? Cela va demander beaucoup de temps avant de reconstruire une confiance de base.”

Du coup, bonjour la galère pour se donner une vraie idée de qui faut-il sélectionner. Certes, ce n’est pas sur un workout d’une heure qu’on va se mettre à juger totalement un athlète, mais une session comprend aussi des interviews qui permettent d’en savoir plus sur les jeunes hommes en tant qu’individus. Leur désir de grandeur, leur égocentrisme, leur capacité à s’adapter, tout est passé au peigne fin mais les Kings n’ont pas le droit à ce type de luxe. Et quand vous vous retrouvez avec potentiellement deux picks dans le Top 10 de la Draft à venir, s’il faut choisir en “fermant les yeux”, bonjour tristesse. Il faudra donc voir comment Divac et Ranadive vont pouvoir redorer l’image de la franchise avec Dave Joerger aux commandes du navire, mais il est clair qu’avec l’affaire DeMarcus Cousins dont les détails ont été rendus publics cet hiver, ce n’est pas demain que tout sera à nouveau clean dans Sacramento. La bonne nouvelle, c’est qu’un jeune groupe enthousiaste et bien coaché fera des progrès dans les mois à venir. La mauvaise ? C’est qu’on vous donne ci-dessous la liste des garçons qui ont été sélectionnés dans le Top 10 des dernières Draft, par nos génies de Sacramento…

Jimmer Fredette, Thomas Robinson, Ben McLemore, Nike Stauskas, les types ont eu du nez en draftant un certain Isaiah Thomas en 60ème position (2011), mais pourquoi le garder, hein ?

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top