Cavaliers

Walter “Edy” Tavares s’est pété la main : en voilà une, de belle dédicace à Andrew Bogut

Walter Tavares

On rappelle Sanders ?

source image : Cleveland.com

Décidément, après Andrew Bogut qui s’explose la jambe voici que Walter Tavares, le dernier pivot remplaçant recruté par les Cavs, s’est fracturé la main à l’entrainement…

D’abord il y a eu Chris Andersen aka Birdman victime d’une sale blessure aux ligaments en décembre dernier, puis Andrew Bogut qui voit sa jambe voler en éclat après 58 secondes de jeu en mars. Ensuite, Larry Sanders arrive dans l’effectif, mais il est vite coupé après un passage décevant. Et enfin Walter Tavares, ou “Edy” pour les intimes, qui est signé le dernier jour de la régulière. Le pivot cap-verdien était là pour apporter sa taille et son envergure afin de défendre la peinture de Cleveland. Mais lors d’un entrainement banal cette semaine, Edy s’est fracturé la main et les résultats du scanner sont formels, l’ancien d’Atlanta est out pour une durée indéterminée qui peut se compter en semaines. Il fait pas bon vivre d’être un pivot dans l’Ohio.

Le bonhomme de 2m21 avait joué le dernier match de la saison contre Toronto, avec 6 points, 10 rebonds et 6 contres en 24 minutes. Mais sa récente blessure ne représente pas un désavantage pour l’équipe de Tyronn Lue, le pivot n’ayant pas joué la moindre minute en Playoffs pour l’instant. Le risque maintenant reste une blessure de Tristan Thompson ou Channing Frye, qui restent les seules personnes jouant au poste cinq à Cleveland, en espérant que ça n’arrive pas évidemment. Néanmoins, cette blessure a permis de comprendre au coach des Cavs qu’il devrait éviter de faire trop de matchs entraînements à cinq contre cinq, pour éviter une blessure d’un joueur plus important, la bande à LeBron se reposant à fond tellement qu’elle s’emmerde. Allez Washington ou Boston, on règle ça vite et on vient prendre sa branlée. 

Mauvaise nouvelle pour Edy, surtout après sa belle saison en D-League, mais pour l’instant elle n’a que peu d’impact sur l’effectif des Cavaliers. Par contre, c’est à croire qu’ils sont un peu impatients de jouer les loulou de D.C. ou Beantown : rendez vous mercredi. 

source : NBCSports

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top