Rockets

Preview Game 6 Rockets – Spurs : t’es pas obligé de défendre si tu te fais éliminer ce soir

meme black guy fantasy

Et ouais James.

Source image : 9GAG

Ce soir, c’est rendez-vous au Toyota Center de Houston pour un match immanquable entre Rockets et Spurs. Une équipe au bord du gouffre, une qui peut réaliser une énorme opération, let’s go.

La fin du Game 5 est encore dans les têtes de tout le monde. Qui ne se souvient pas, déjà, du contre de Manu Ginobili sur James Harden, pour verrouiller la victoire de San Antonio à domicile ? En voilà une de question qu’on aimerait bien poser au barbu, lui qui a clairement chier le money-time de sa franchise en se transformant en Hames Jarden. Le All-Star n’a pas le choix, n’a plus le choix, il devra réaliser un match complet et proche de la perfection pour maintenir son équipe en vie cette saison. Car en ayant vendu la dernière rencontre, les Rockets se sont mis dans une situation qu’ils n’avaient pas connu au tour précédent, celui d’un match à élimination. Quarante-huit minutes pour forcer un Game 7, voilà un beau challenge qui ne devrait pas faire bien peur aux hommes de Mike D’Antoni. La frustration est peut-être encore là, mais les soldats de Houston savent qu’ils étaient à deux doigts de mener la série 3-2. Ils devront se le prouver et nous le prouver en jouant collectivement, en rythme, sans laisser la moindre seconde de respiration aux visiteurs. Le meilleur modèle à suivre ? Celui du Game 4, durant lequel Gregg Popovich avait dû débrancher la machine pour ne pas la faire suer davantage. Enfoncer la tête des Spurs sous l’eau d’entrée serait un excellent moyen de pousser le coach légendaire à devoir agiter le drapeau blanc puis donner rendez-vous ce dimanche.

Clé du match : la raquette, pas celle de ping-pong

D’autant plus que même si la franchise de San Antonio a dit qu’il pourrait ne pas jouer, Kawhi Leonard devrait être présent sur un pied et demi. Le monstre aux mains d’argent qui ne peut jouer à 100%, voilà une excellente raison supplémentaire pour agresser les Spurs et leur faire comprendre que la qualification en finale de conférence devra attendre. On parle de la raquette en élément important de cette rencontre, c’est notamment parce que nos amis de l’Alamo vont devoir nourrir LaMarcus Aldridge et Pau Gasol pour tenter de survivre dans l’antre des Rockets. Si Clint Capela fait le job et Mike D’Antoni ose donner cinq minutes à Montrezl Harrell, Houston pourra peut-être faire suer la paire de San Antonio et galoper derrière en contre-attaque. Mais si Pau et LMA refont le même merdier qu’au Game 3 qui avait été remporté par l’armée noire et blanche, il faudra penser à réserver ses billets d’avion pour Cancun. L’adresse à trois-points on la connaît, mais c’est dans la peinture qu’il faut aller : lorsque les Rockets l’ont fait, tout leur jeu s’est développé et les Spurs ont dû plier les gaules. Suffit de revoir la première mi-temps du dernier match pour se le rappeler.

Pas le choix, faut y aller comme dirait l’autre. Rendez-vous cette nuit à Houston pour un Game 6 que les Rockets doivent dominer du début à la fin. Pas seulement pour survivre un jour de plus, il y a un message à envoyer en anticipation du Game 7.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top