One-on-One

Défense, intensité, agressivité : le cocktail parfait de Jonathon “Juice” Simmons

jonathon_simmons

Face à Houston, sa ville natale, Jonathon Simmons apporte beaucoup de jus aux Spurs en sortie de banc !

Source image : YouTube

Originaire de Houston, Jonathon Simmons a grandi à quelques kilomètres seulement de l’endroit où est situé le Toyota Center, la salle des Rockets. Opposé à ces derniers dans le cadre des demi-finales de la Conférence Ouest, l’arrière des Spurs réalise une série très solide face à la franchise de sa ville natale. Si San Antonio mène aujourd’hui 3-2 contre les Fusées, c’est en partie grâce à lui.

Jonathon Simmons n’a sans doute jamais aussi bien porté son surnom de « Juice ». Réputé pour son côté athlétique et sa capacité à apporter de l’énergie en sortie de banc, le sophomore de 27 ans est actuellement en train de vivre sa petite heure de gloire. En effet, après un premier tour de Playoffs très discret face aux Grizzlies, Simmons est devenu une pièce importante des Spurs dans leur opposition contre la bande à James Harden. Mardi, lors du Game 5 de la série, l’arrière texan d’1m98 a répondu présent au moment le plus important, c’est-à-dire lorsque San Antonio avait désespérément besoin de jus pour éviter un scénario catastrophe. Alors oui, Manu Ginobili a joué comme s’il avait dix ans de moins et le duo Patty Mills – Danny Green s’est montré décisif en enchaînant les shoots cruciaux, mais rien n’aurait été possible sans l’apport de Simmons, qui a su prendre le relais d’un Kawhi Leonard touché à la cheville. Auteur de 12 points à 5/14 au tir en 32 minutes (record en carrière au niveau du temps de jeu en Playoffs), il n’a pas vraiment enflammé la box score mais ses statistiques ne montrent pas à quel point il a pesé sur la rencontre, notamment dans le money time. Pour mieux comprendre le chantier réalisé par Simmons, il serait plus judicieux de demander à la machine offensive James Harden, qui a presque perdu sa barbe face à lui. Il y a notamment eu ce passage en force provoqué à 30 secondes de la fin du temps réglementaire alors que les deux équipes étaient au coude-à-coude, et puis il y a eu ces deux interceptions décisives en prolongation qui ont mis les Spurs sur les rails de la victoire. Durant l’overtime, Harden a perdu trois ballons et n’a pas inscrit le moindre point. Bref, il n’a pas vu le jour face à longueur et l’envergure de l’arrière de San Antonio !

Jon était incroyable aujourd’hui (mardi). Sa défense, il était plein d’énergie. Il a réalisé une action très importante pour aller en prolongation. Maintenant, ils doivent s’occuper de lui car il est un bon joueur de un-contre-un, qui peut conclure au panier. Il est très athlétique, très frais. A ce stade-là, c’est une bonne chose d’avoir un gars comme lui car on est tous fatigués en ce moment. Le fait qu’il soit si jeune et athlétique nous donne un vrai coup de boost.

Ces mots prononcés par le papi Manu Ginobili résument parfaitement l’apport de Jonathon Simmons lors du Game 5, et plus généralement dans cette série face aux Rockets. A travers son intensité, son agressivité vers le cercle, ses qualités athlétiques et sa défense, « Juice » offre une dimension supplémentaire aux Spurs, ce qui est aujourd’hui très important quand on sait que Tony Parker est out et que Kawhi Leonard souffre de pépins physiques. Au niveau des statistiques, cela se traduit par des moyennes de 12,2 points, 2,4 rebonds et 1,2 interception par rencontre sur les cinq premiers matchs contre Houston, en l’espace de 22,2 minutes de jeu en sortie de banc. Autre chiffre intéressant, le +/- de San Antonio lorsque Simmons est sur le terrain (110 minutes) est de +15 selon NBA.com, soit le plus élevé parmi les joueurs de Gregg Popovich, à égalité avec Manu Ginobili. Sans lui (135 minutes), le +/- des Texans est de…-24. C’est ce qu’on appelle avoir un impact important sur le game. Cela est confirmé par le tableau ci-dessous réalisé par numberfire.com, qui montre le rating offensif et défensif des Spurs lorsque Simmons joue et quand il est sur le banc, le tout sur une base de 100 possessions. Comme vous pouvez le constater, la différence est énorme.

Source : numberFire

Source : numberFire

Cette nuit, les Spurs auront une première opportunité pour dégager James Harden et ses copains afin de rejoindre la dream team de Golden State en Finale de Conférence. Avec un Kawhi Leonard diminué dans le meilleur des cas, San Antonio aura grandement besoin du Jonathon Simmons version Game 5. A la maison, dans un match à élimination et avec un temps de jeu probablement important, « Juice » possède une occasion en or de briller encore un peu plus.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top