Spurs

Manu Ginobili claque un gros dunk à 39 ans : dédicace à tous les grands-pères qui y croient encore !

On avait déjà vu Vince Carter nous en mettre plein la gueule avec un premier tour remarquable pour un homme de 76 ans, cette fois c’est Manu Ginobili qui y est allé de sa petite dédicace à la science.

Non, ce n’est pas parce qu’on se rapproche de la retraite ou du cimetière qu’on ne doit plus croire en ses rêves. Pendant des années, Manu a claqué du gros tomar sur des museaux assez reconnus dans la Ligue, mais depuis quelques temps l’Argentin avait décidé de rester un peu plus proche du sol. Pas envie de finir sa carrière sur une sale blessure, parce qu’il a encore tenté une action casse-cou voire casse-couilles. Cependant, cette nuit face aux Rockets, El Manu était en jambes et la défense de Houston était parfois open-bar. Personne pour protéger l’arceau ? J’ai le vent dans le dos, les bonnes chaussettes et envie de caresser l’arceau ? Ginobili monte au dunk et change même de main en l’air, car sinon ce serait trop facile. De quoi faire exploser le banc des Spurs, regrouper les scientifiques concernant ce phénomène incroyable, et jouir toutes les maisons de retraite dans le Texas.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top