Spurs

Kawhi Leonard touché à la cheville : Kawow est bien un être humain, il va falloir serrer les dents

Kawhi Leonard
Source image : NBA League Pass

Dans la victoire des Spurs cette nuit au AT&T Center, l’ambiance était à la fois festive et tendue. Il faut dire que même si l’armée texane a pris un avantage de 3-2 dans sa série, Kawhi Leonard a été sérieusement touché.

Au moins, on peut déjà régler ce dossier, le All-Star des Spurs fait bien partie de notre espèce. On avait quelques doutes en le voyant aussi bien durer malgré tous les contacts accumulés, on s’interrogeait en observant ses mains de la taille d’un micro-ondes, mais en se blessant cette nuit tous les doutes ont disparu. Plus sérieusement, Kawhi semblait déjà gêné au niveau du genou en début de rencontre, ses déplacement étant limités et le staff médical des Spurs lui appliquant des soins lorsqu’il était sur le banc. Connaissant l’animal, on se disait qu’il allait forcément garder les mêmes émotions sur son visage, activer le mode Pluton et mener sa franchise vers la victoire avec une énième performance venue d’ailleurs. Sauf qu’en plus de ce pépin au genou qui le contrariait avant la pause, c’est sa cheville qui l’a bloqué pour le reste de la rencontre. Le reste de la rencontre ? Oui. Car même s’il est revenu par moments sur le terrain, Leonard a ensuite été privé de money-time et de prolongation, forcé à devoir rester sur le banc sous la demande évidente de Gregg Popovich.

Sauvé par les héros du second groupe, comme Jonathon Simmons, Manu Ginobili et Patty Mills habituellement remplaçant, Kawhi a pu souffler un coup en terminant la soirée avec la victoire, mais il boitait bien en rentrant au vestiaire, obligé de s’appuyer sur l’Argentin afin d’avancer. Comme à son habitude, l’ailier a été bref mais direct en conférence de presse, indiquant qu’il jouerait au Game 6. Déjà qu’il a montré quelques signes humains ce mardi, il ne faudrait pas non plus qu’il se mette à lâcher trop d’émotions le bonhomme. Les Spurs auront donc deux jours pour se concentrer sur cette foutue cheville, et filer à Kawhi le traitement de cheval nécessaire afin qu’il puisse aider les siens. Car même s’il y a de fortes chances pour que Houston arrive avec le couteau entre les dents ce jeudi, la possibilité de sortir les Rockets est bien trop belle pour la laisser passer. Il faudra simplement surveiller les avancées du All-Star, surtout en fin de journée ce mercredi puisqu’il s’agira du réveil de l’intéressé à l’autre bout du globe. Et quand on a un pépin à la cheville, rien n’est plus déterminant que le lendemain du repos.

Les Spurs se sont échappés une fois du piège de Mike D’Antoni sans leur franchise player, cela n’arrivera pas deux fois. Kawhi Leonard va donc devoir serrer les dents, et montrer qu’il peut porter une franchise sur son dos, même avec une jambe qui ne fonctionne pas : vu ce dont il est capable, on préfère limite annoncer un carton au Game 6…

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top