Raptors

Kyle Lowry aurait envie de partir à l’Ouest : alors comme ça on en a marre du balai de LeBron ?

Kyle Lowry

Des envies de départ, Kyle ?

Source image : YouTube - Ford

Après une énième série perdue en Playoffs contre les Cavaliers de LeBron James, Kyle Lowry aurait envie d’aller voir à ailleurs et peut-être même de changer de Conférence… Il est au courant de Golden State à l’Ouest ?

C’est ça l’effet LeBron James ? Après s’être fait sweeper comme il faut en demi-finale de Conférence contre Cleveland, notre ami Kyle Lowry aurait des envies de départ. Lui qui n’a pas vraiment pu aider les siens après une blessure à la cheville dans le Game 2, les Raptors ayant du se reposer sur le talent de DeMar DeRozan… et on connaît le résultat. Kyle fait le bonheur du Canada depuis 2012 et a connu une progression constante pour arriver cette année à 22,4 points, 7 assists et 4,8 rebonds de moyenne, récompensée par trois sélections au All-Star Game. Mais malgré tout, même avec les recrues de cette année, on voit mal Toronto passer Cleveland dans un futur proche, du moins, pas tant que LeBron ne ralentira pas. D’après Marc Stein d’ESPN, Kyle aurait donc envie de voir du pays, et si possible plus à l’Ouest du continent.

“Les rumeurs de fin de saison qui annonçaient que Lowry allait réfléchir à passer à l’Ouest pendant la free agency vont sûrement augmenter après cette série.”

Qui lui dit qu’il y a une équipe qui s’appelle Golden State à l’Ouest, qui possède quatre All-Stars et qui n’a pas encore perdu un match dans ces Playoffs ? Peut-être que la Conférence Ouest manque à Kyle, lui qui a commencé à Memphis puis est passé par Houston, là où il a commencé à émerger. Niveau contrat, Lowry représentait l’un des meilleurs rapports qualité/prix en saison régulière avec 12 millions de dollars par an. Oui parce qu’en Playoffs, ce n’est pas trop ça. Il devrait normalement faire une croix sur sa player option pour pouvoir tester le marché dès cet été. Masai Ujiri, le GM des Raptors, voulait absolument prolonger le meneur en avril dernier, mais après ces Playoffs décevant, peut-être que l’objectif a changé. Surtout que le joueur approche des 32 ans, et qu’il ira chercher un dernier contrat généreux à l’heure où les tarifs ont flambé en NBA. Le front office de Toronto doit être tiraillé entre l’envie de continuer avec ce noyau dur DMDR-Lowry et la tentation de démarrer quelque chose de nouveau, pour espérer un jour embêter LeBron un peu plus que cette année et l’année précédente. Par contre, il est certains que Kyle intéressera de nombreuses équipes à l’Ouest qui peuvent voir en Lowry un meneur complet, qui tire assez bien et distribue de manière correcte mais qui s’écroule chaque année à la fin du mois d’avril.

On suivra avec grand plaisir le feuilleton Kyle Lowry sur le marché des agents-libres, lui qui doit en avoir ras-le-bol d’être le bouffon du roi. Peut-être la fin d’un cycle à Toronto cet été, wait and see.

Source texte : RealGM


1 Comment

1 Comment

  1. astringues

    8 mai 2017 à 22 h 02 min at 22 h 02 min

    Le problème est : qui parmi les meilleurs à l’ouest (Lowry veut une bague) a besoin d’un meneur ?
    GSW ? la réponse est dans la question.
    OKC ? la réponse est dans la question.
    Houston ? la réponse est dans la question.
    Restent les Spurs, mais peu probable qu’ils lui donnent le contrat juteux qu’il souhaite.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top