Rockets

Fin de saison prématurée pour Nene : Clint Capela matin, midi et soir pour les Rockets

Nene

Après la blessure de Tony Parker, les deux équipes sont à égalité dans cette série.

Source image : NBA League Pass

Nouveau rebondissement dans la série la plus serrée de ce deuxième tour des Playoffs puisque Houston devra se passer de Nene pour le reste de son affrontement avec les Spurs. Le Brésilien ne rejouera plus cette saison.

San Antonio avait déjà perdu Tony Parker sur blessure dans cette série, le destin n’a pas tardé à rééquilibrer la balance. Sorti sur blessure dès le premier quart-temps du Game 4 marqué par l’égalisation des Rockets, Nene souffre d’une déchirure de l’adducteur gauche et Houston a fait savoir qu’il manquerait le reste des Playoffs. Pour sa première saison dans le Texas, il offrait un apport extrêmement intéressant en sortie de banc derrière Clint Capela. Un mélange d’expérience et d’impact physique qui faisait du bien à la second unit de Mike D’Antoni réputée comme l’une des plus complètes de la Ligue cette saison. Il avait énormément pesé dans la série face au Thunder au tour précédent avec une sortie à 28 points et 10 rebonds lors d’une victoire arrachée in extremis lors du Game 4. Il tournait à 10 pions et 4,7 prises en 18 minutes depuis le 15 avril tout en shootant à un incroyable 70,6% d’adresse même s’il s’aventure très rarement au-delà de quatre mètres du cercle balle en main. Son absence est un vrai coup dur pour les Rockets qui sont face à un vrai test dans ce derby texan.

Récemment élu entraîneur de l’année par ses pairs, Mister Pringles va devoir montrer qu’il est capable de s’adapter dans cette série. Sans sa touche de carnaval dans la raquette, plusieurs options s’offrent à lui. Lors du Game 4, il a enlevé Ryan Anderson de son cinq majeur en deuxième mi-temps pour le faire évoluer comme remplaçant du Suisse au sein de la second unit tandis qu’Eric Gordon retrouvait un poste de starter pour former une ligne extérieure extrêmement petite et menaçante du parking. Montrezl Harrell devrait aussi recevoir plus de responsabilités, lui qui s’était avéré plutôt convaincant au moment de la blessure de Clint Capela au milieu de la saison régulière. Le sophomore n’a passé que 18 petites minutes sur le parquet depuis le début des Playoffs et devrait désormais se voir offrir un vrai ticket pour intégrer la rotation de Mike D’Antoni. Enfin, Clint Capela va devoir encore élever son niveau de jeu pour compenser l’absence de son coéquipier. Le compatriote de Thabo Sefolosha réalise une excellente post-saison pour le moment et personne ne semble capable de l’arrêter dans la raquette du côté des Spurs. Il devrait donc poursuivre son chantier et même l’étendre encore un peu alors qu’il ne joue que 27 minutes de moyenne dans cette série pour 13,5 points, 10,5 rebonds et 2,8 contres quotidiens.

Revenus à 2-2 dans la nuit de dimanche à lundi, les Rockets posent énormément de problèmes à San Antonio en imposant un rythme soutenu qui empêche les Spurs de mettre en place leur jeu. De retour au AT&T Center, Houston sait quand même qu’il lui faudra triompher au moins une fois de plus chez son adversaire pour se qualifier pour sa deuxième finale de Conférence en trois ans. Le tout sans les dreadlocks de l’ami Nene.

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top