Playoffs NBA

Preview Game 3 Jazz – Warriors : on continue l’échauffement pour Steph et sa bande ?

stephen curry

Tout ça a l’air un peu trop simple pour Golden State…

source image : YouTube

Les Warriors se sont donc baladés à domicile et ont pris les deux premiers matchs tranquillement, sans jamais être menés au score. Cette nuit à 2h30 heure française, le Jazz retourne enfin à Salt Lake City après avoir pris un bouillon cube à Oakland. Rudy a encore le tournis mais ses coéquipiers et lui se doivent d’être compétitifs à domicile. 

Les Warriors ont rapidement pris vingt points d’avance dans le Game 2 grâce à un Draymond Green qui marque autant de 3 points que Steph Curry (oui oui) et n’ont jamais laissé Utah revenir dans la partie. Sans forcer, Golden State a tranquillement fait tourner le ballon et impliqué tout le monde avec plus de 30 passes décisives, ce qui les rend impossible à défendre. Kevin Durant plante 25 points, 11 rebonds et 7 passes et le pire c’est qu’on a l’impression qu’il passe inaperçu tellement l’effectif de GS est dense. Ce qui est terrible avec cette équipe, c’est le fait de devoir empêcher Steph, Klay et Durant d’être ouverts pour finalement se prendre des tirs du parking de Draymond, le gars étant à 54% à 3 points sur les Playoffs. Autant sortir le drapeau blanc hein… Quasiment impossibles à arrêter en attaque ? Les gars défendent également super bien… Gêné par un DrayDray intenable, le Jazz a par exemple tiré à 27% dans le premier quart temps du Game 2. Le pire c’est que Gordon Hayward claque quand même 33 points à 50%, alors le jour où il va tomber en panne d’adresse, attention les yeux. Néanmoins, Golden State va devoir aller jouer dans une ambiance hostile dans l’Utah avec des mormons prêts à en découdre pour ne pas avoir l’air de faire tâche. Pour GS, il faudra simplement continuer à faire ce qu’ils font depuis le début des Playoffs, à savoir passer le ballon, défendre, être plus fort quoi. Attention à l’excès de confiance tout de même.

Clé du match : production des lieutenants du Jazz, Gordon Hayward ne peut pas tout faire tout seul

Pour Utah, il va falloir tout tenter et que toutes les planètes soient alignées pour espérer gagner un match dans cette série. On compte sur leur public qui va les pousser à se transcender, eux qui ont un joli bilan de 29-12 en saison régulière à la maison. On attend une grosse prestation de Gordon Hayward qui doit leader les siens au scoring, peut-être aussi un effort des vétérans comme Boris Diaw et Joe Johnson qui n’ont pas été très utiles à leur équipe dans les deux derniers matchs. George Hill étant absent au Game 2 suite à une douleur au gros orteil gauche, il est possible qu’il joue, la décision sera sûrement annoncée avant le match, lui qui est sur les meilleures statistiques en post-season de sa carrière avec 15 points à 46% au tir. Le problème de l’équipe de Salt Lake City vient aussi du fait que les Warriors n’ont aucun mal à écarter Rudy de la raquette, la preuve avec son dernier numéro de Danse avec les Stars sponsorisé par Stephen Curry. Faut dire que le retour à la maison va faire du bien, sachant que le Jazz est a l’extérieur depuis le Game 7 contre les Clippers et que ça commence forcément à faire long. Le Jazz va avoir besoin de tout le monde à fond en attaque pour résister à l’armada offensive des Warriors, car même si Rudy et ses potes sont une des meilleures défenses de la ligue, on voit mal comment faire pour arrêter 4 titulaires sur 5 capables de tirer à plus de 50% à 3 points. 

Retour enfin à Salt Lake City pour le Jazz qui va devoir se donner à fond et prier les dieux du basket pour ne pas manger un sweep bien sucré dans les dents. Quant à Golden State, il y a pas grand chose à dire, on se demande qui va bien pouvoir les arrêter…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top